Kabylie : la stèle de Matoub et Zammoum de Tizi N'Tleta saccagée

29/04/2011 - 15:41

TIZI N’TLETA (SIWEL) — La stèle dédiée à Matoub Lounes et Ali Zammoum, à Tizi N’Tleta, dans la région d’Iwadiyen, a été partiellement saccagée.


La stèle saccagée de Tizi N'Tleta. PH/Dallil A
La stèle saccagée de Tizi N'Tleta. PH/Dallil A
Selon une déclaration du président de l’Association Tagmat de Lyon, M. Dallil Amazigh, initiateur du projet des stèles commémoratives en Kabylie, cet acte, « est une manière de s’attaquer à la mémoire des symboles de la Kabylie ».

Pour rappel, la stèle a été inaugurée le 5 septembre 2009, en présence de Nna Aldjia, mère de Lounes et de Nna Louiza, veuve de Ali Zammoum. Cette stèle avait déjà été saccagée auparavant.

La stèle en question était l’aboutissement d’un vibrant hommage rendu par l’Association Tagmat de Lyon, en collaboration avec le comité de village de Tizi N’Tleta et les amis de Ali Zammoum à Lounes Matoub et Ali Zammoum ainsi qu’aux victimes du Printemps noir de 2001.

Selon Dallil Amazigh, la stèle a été financée par feu Ali Zammoum, qui voulait que la place qu’occupe depuis cette stèle soit attribuée à Lounes, d’où l’idée d’associer Dda Ali à la stèle, en lui rendant aussi hommage à travers le geste qu’il voulait faire à l’endroit de Lounes.

Pour Dallil, « il est impératif de mettre fin à ces agissements et ces comportements ».

Dans un message qu’il a publié sur internet, Dallil, actuellement en Kabylie pour l’inauguration et la réfection des stèles, dénonce « la volonté de briser tous les symboles de la Kabylie » et lance un appel aux citoyens, comités de villages et associations afin de dénoncer les agissements de certains et de mettre en place des comités de vigilance afin de défendre la crédibilité de leurs villages.

Dallil se demande comment « peut-on encore rester muet devant ces actes de sabotage surtout que là on s'attaque à celui qui a défendu corps et âme les valeurs de la région, son nnif et ses traditions, sa culture et sa langue... »

En dernier lieu, Dallil informe que l’Association qu’il préside va inaugurer, au courant de la semaine prochaine, une stèle en hommage à deux monuments de la cause berbère, Bessaoud Mohand Arav, fondateur de l'académie berbère, et Matoub Lounès dans le village natal de Bessaoud en collaboration avec le comité de village et la Fondation Matoub.

aai
SIWEL 291615 AVR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu