SIWEL | Agence kabyle d'information

Kabylie : l'armée algérienne en plein centre ville de Wizgan (Bouzeguène)

08/11/2012 - 23:38

AT WIZGAN-Bouzeguène (SIWEL) — Des citoyens de la localité des At Wizgan (Bouzeguène) ont contacté Siwel pour signaler que le commissariat de police de la ville est devenu ces derniers jours une véritable base militaire de l'armée algérienne.


Mourad Sadji, le maire de Bouzeguène, et Jacques Salvator, le maire d'Aubervilliers (PH/BouzeguenePost)
Mourad Sadji, le maire de Bouzeguène, et Jacques Salvator, le maire d'Aubervilliers (PH/BouzeguenePost)
Selon ces citoyens kabyles de la région de Wizgan, à 70 km à l'est de Tizi-Ouzou, ce serait suite à une rumeur faisant état d'une menace par les terroristes sur le commissariat de police du chef-lieu de la commune éponyme, que des contingents entiers de militaires arrivent.

« La présence de tous ces militaires et le sentiment d'insécurité qui les accompagne rend la vie cauchemardesque pour les habitants » a déclaré un citoyen excédé par cette omniprésence de « ceux qui sont censés assurer la sécurité mais qui, au contraire, sèment le trouble à l'ordre public et qui passent leur temps à provoquer les Kabyles ».

D'autres se posent la question si cet afflux de militaires algériens ne coïnciderait pas avec la récente visite officielle du maire de la ville française d'Aubervilliers, en région parisienne, Jacques Salvator, à l'invitation du Maire de Wizgan, Mourad Sadji, visite de 3 jours ayant débuté vendredi dernier et entrant dans le cadre du jumelage entre les deux villes. Une forte communauté kabyle issue des 22 villages de la commune réside dans cette ville de Seine Saint-Denis.

wbw/yani
SIWEL 082338 NOV 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu