Kabylie : Retransmission en direct des 3 marches du 20 Avril 2016 à Vgayet, Tizi-Wezzu et Tuvirett

11/04/2016 - 13:12

KABYLIE (SIWEL) — Pour dévoiler le vrai visage du régime colonial algérien qui ne ménage aucun effort pour casser le MAK et pervertir le 20 Avril, (notamment en mobilisant la « Maison de la culture », les maisons de jeunes, les mosquées et les délinquants protégés par la police algérienne), les trois (3) marches du peuple kabyle qui auront lieu le Mercredi 20 avril 2016, à Tizi-Ouzou, Vgayet et Tuvirett, seront retransmises en direct sur une chaîne de TV...


Pour contrecarrer les plans sournois et pervers du régime colonial algérien qui a mobilisé beaucoup de moyens et tous ses relais pour casser le MAK en ce 20 avril 2016, il a enfin été obtenu la possibilité d'une retransmission en direct des trois marches auxquelles a appelé le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie à Vgayet, Tizi Wezzu et Tuvirett.

En parallèle, et pendant que se déroulent les marches en Kabylie, dans la Diaspora, en France, au Canada et aux USA, des groupes de militants et de sympathisants ont d'ores et déjà été mis sur pied, et répartis par sites, afin de converger, dans les minutes qui suivent, vers les ambassades et les consulats algériens de leurs secteurs en cas d’agression de la part des forces répressives algériennes contre les manifestants pacifiques kabyles.

Cette année, le régime colonial algérien a échafaudé mille et un stratagèmes pour tenter de casser le MAK, poussant même son légendaire cynisme jusqu'à appeler lui-même à une marche pour «célébrer le 20 Avril»...

Pour "approvisionner" la marche du Wali, le régime d'Alger compte sur son Bachagha Ould Ali et sur la corruption érigée en règle à la" Maison de la Culture" de Tizi-Ouzou. C’est d'ailleurs à cet effet que les associations culturelles et sportives ont été gentiment «invitées» à une rencontre de préparation aux commémorations du 20 Avril, une première ....

Il a été demandé aux associations, soit d'organiser des festivités au moment précis des marches du MAK, soit de manifester ce 20 avril aux côté des petits relais du Régime d’Alger, à "la gloire de Tamazight"... devenue langue nationale et "officielle" par "la grâce de Bouteflika"...
... une "célébration" à laquelle aurait d'ailleurs bien voulu participer le wali Brahim Merad, s'il ne craignait pas, selon ses propres termes "d'entendre des slogans blessants comme Pouvoir assassin" a-t-il osé préciser, lui qui constitue justement le premier représentant de cet Etat algérien qui a fait assassiner en 2001, avec des balles explosives, plus de 128 jeunes kabyles.

Aux sympathisants et aux participants aux 3 marches du MAK en Kabylie, tous ceux qui disposent de caméras, d'appareils photo, de smartphones, sont invités à se munir de leur matériel et à filmer tout ce qui se passe autour d'eux afin de renforcer l'attention et la vigilance des organisateurs, pour l'histoire et la postérité.

cdb/zp/wbw
SIWEL 111312 AVR 16





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu