Kabylie : " La répression est désormais devenue impossible a pratiquer à huis-clos"

24/04/2014 - 18:24

PARIS (SIWEL) — " Grâce à l'héroïsme de la jeunesse kabyle, de nombreuses vidéos ont fait le tour du monde. La répression est désormais devenue impossible a pratiquer à huis-clos, ses auteurs deviennent facilement identifiables et le droit à l'autodétermination du peuple kabyle peut s'exprimer en toute liberté." Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle


La répression est désormais devenue impossible a pratiquer à huis-clos, ses auteurs deviennent facilement identifiables (PH/DR)
La répression est désormais devenue impossible a pratiquer à huis-clos, ses auteurs deviennent facilement identifiables (PH/DR)
Aujourd'hui, en début d'après midi, le président de l'Anavad, M. Ferhat Mehenni a téléphoné à 14h au jeune kabyle Meziane Mezdad qui a filmé les affrontement qui se sont déroulés le 21 avril, au lendemain de la répression féroce de la marche du 20 avril à Tizi-Ouzou.

Grâce à l'héroïsme de la jeunesse kabyle, de nombreuses vidéos ont fait le tour du monde. La répression est désormais devenue impossible a pratiquer à huis-clos, ses auteurs deviennent facilement identifiables et le droit à l'autodétermination du peuple kabyle peut s'exprimer en toute liberté.

Plusieurs scènes d'agressions féroces ont été filmées par la formidable jeunesse kabyle et les visages des agresseurs sont diffusées en boucle sur les réseaux sociaux pour identifier les auteurs. Certains d'entres-eux ont d'ores et déjà été identifiés.

D'autre part, le président de l'Anavad finalise la plainte à déposer contre les membres des forces répressives qui ont crevé un œil à un jeune manifestant pacifique.

Le président de l'Anavad appelle enfin tous les Kabyles à marcher à Tizi-Ouzou le 27 avril à 11h.

SIWEL 241824 AVR 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche