Kabylie : Décès de l'écrivain Boukhalfa Bitam

11/07/2013 - 12:00

AT-YENNI (SIWEL) — L’écrivain kabyle Boukhalfa Bitam a tiré sa révérence hier, à l’hôpital Nedir Mohammed de Tizi Wezzu. Agé de 93 ans, il a pendant longtemps lutté contre la maladie.


Le défunt Boukhalfa Bitam. PH/DR
Le défunt Boukhalfa Bitam. PH/DR
Il est parti comme cette lumière qui s’éteint en emportant avec lui un grand savoir pédagogique et littéraire après avoir servi l’école en Kabylie où il était un brillant instituteur avant de devenir formateur de plusieurs enseignants à l’école normale de Tizi Wezzu.
Il sera inhumé demain dans son village natal à At Yenni en haute Kabylie. Il était le compagnon de Mouloud Mammeri dès son jeune âge puisqu’ils sont nés et ont grandi dans le même village. Il est prévu aussi selon ses proche, durant la nuit ce mercredi, une veillée funèbre à son domicile dans la ville de Tizi Wezzu.

Né à Ath Yenni (Tizi-Wezou‚ en 1920, Boukhalfa Bitam est un ancien directeur de l’école normale de Tizi Ouzou et auteur de plusieurs romans (Taddert Oufella‚ SNED ; Rue de la Liberté‚ ENAL ; Fadhma n´Summer‚ Atlas ; Meryem‚ ANEP). Il s’est éteint en emportant avec lui une richesse inouïe de connaissance et de savoir faire dans le domaine de la pédagogie et de la littérature. Belkacem Bitam était l’un des pédagogues de renommée comme Tahar Oussedik et tant d’autres que la Kabylié a enfanté.

Farid Derdar
SIWEL 11 1200 JUIL 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu