Justice : l’homme d'affaires Achour Abderahmane restera en prison

24/05/2011 - 15:28

IAZZUGUEN-Azazga (SIWEL) — Examinée le 14 mars dernier au tribunal correctionnel d’Iazzuguen, l’affaire dite Achour Abderahmane, liée à des prêts bancaires auprès de la Banque Nationale d'Algérie, estimés à 32 milliards de dinars, a connu ce matin un jugement en appel à Tizi-Ouzou où la justice a décidé de maintenir les verdicts prononcés en correctionnelle.


Achour Abderahmane. PH/DR
Achour Abderahmane. PH/DR
Le verdict prononcé est de 12 années de prison ferme et un million de dinars d’amende pour les principaux accusés, un ex-chef de la police de la wilaya d’Alger Zayen M., et son collègue Oussadit Y.

Achour Abderahmane, l’homme d'affaires en question, a vu sa peine maintenue comme prononcée à Iazzuguen, qui est de sept années de prison et une amende d’un million de dinars pour corruption et deux ans de prison ferme pour les deux autres policiers concernés par le procès, Zemouri Dj. et Slimani N.

tt/aai/uz/wbw
SIWEL 241540 MAI 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu