Journée nationale de l'étudiant kabyle : déclaration du Conseil Universitaire du MAK-Tizi Wezzu

02/11/2016 - 20:41

TIZI WEZZU (SIWEL) — Le Conseil universitaire du MAK-Tizi Wezzu a tenu à rendre hommage à Kamel Amzal en cette date de commémoration de son assassinat par des islamistes il y a 34 ans, jour pour jour. A rappeler que la journée du 02 novembre a été promulguée en 2010 comme Journée Nationale de l'Etudiant Kabyle par l'Anavad


Afraniman n Tmurt n Yeqvayliyen
Asqamu Asdawan Tizi Wezzu
Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie
Conseil Universitaire du MAK – Tizi Wezz


Déclaration

Le 02 novembre est une date historique qui a marqué la mémoire du peuple kabyle, elle symbolise la journée nationale de l’étudiant kabyle. Une date que la Kabylie retiendra à jamais, le 02 novembre 1982, la Kabylie fut endeuillée par l’ignoble assassinat de Kamal Amzal. Il a été lâchement assassiné à la cité universitaire de Ben Aknoun à Alger par les hordes islamistes, sous la protection et la bénédiction des services de sécurité de l’Etat algérien.

C’est devant ses camarades, partis avec lui afficher un appel à une Assemblée générale de la cité universitaire, que les hordes islamistes, conformément à leurs méthodes inhumaines et sanguinaires ont éventré Kamel Amzal avec un sabre en hurlant “Allah Akbar”. Kamel Amzal était un militant kabyle, démocrate et laïc que les intégristes appelaient le « diable rouge ». À la cité universitaire de Ben Aknoun, il luttait contre les intégristes pour instaurer un fonctionnement démocratique.

La salafisation de la Kabylie et les actes barbares que l’on voit aujourd’hui sont le résultat de la politique anti-kabyle et arabo-islamique entretenue par le pouvoir algérien bien avant l’assassinat de Kamel Amzal.

Nous avons le devoir d’honorer la mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour notre liberté et de faire vivre pour l’éternité leurs noms inscrits en lettre de sang dans notre Histoire.

Le meilleur hommage qu’on puisse rendre à nos martyrs c’est de poursuivre leur combat pour la liberté.

Le conseil universitaire du MAK s’incline devant la mémoire de Kamel Amzal et renouvelle le serment de poursuivre le combat jusqu’à la libération de la Kabylie du joug colonial algérien.

Tilleli i tmurt taqvaylit
Liberté pour la Kabylie.

Le 02 novembre 2016, à Tizi Wezzu.
Le Conseil universitaire du MAK.

SIWEL 022100 NOV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche