Journée nationale de l’Etudiant Kabyle : Le MAK honore la mémoire de Kamel Amzal

02/11/2015 - 17:22

TIFERDUT (SIWEL) — A l’occasion de la journée nationale de l'étudiant Kabyle, qui se rapporte à la journée du 2 Novembre, la famille militante du MAK, à sa tête, Bouaziz Aït-Chebib, était en force ce matin au village de Tiferdut , dans la commune d'At Vu Yusef, pour s’incliner à la mémoire du martyr Kamel Amzal, victime de la furie meurtrière de l’islamisme.

L'hommage rendu à Kamel Amzal par l'association de son village, sa famille de sang , de nombreux kabyles venus d'ailleurs et le MAK a été à la hauteur de sa grandeur.


 Journée nationale de l’Etudiant Kabyle : Le MAK honore la mémoire de Kamel Amzal
Parmi la gigantesque foule présente au village de Tiferdut, figurent officiellement, en sus des membres de la direction nationale du MAK, à leur tête, Bouaziz Aït-Chebib, les éléments du Conseil universitaire, à leur tête, Mouloud Hamrani, les coordinations MAK d’Akbil, Michelet, Irdjen, Cheurfa (Tuviret), et Aït-Yenni.

La commémoration de cette journée de l’Etudiant Kabyle s’est traduite, comme par le passé, par le dépôt d’une gerbe de fleurs sur la tombe du martyr et la prise de parole. Les discours du Président du MAK et du Président du Conseil Universitaire seront d’une très haute teneur quant à la réalité de la Kabylie, et ce tant par son passé, son présent et son avenir.

Le président du MAK a mis l'accent sur "le devoir d’honorer la mémoire de ceux qui se sont sacrifiés pour notre liberté et de faire vivre pour l’éternité leurs noms inscrits en lettre de sang dans notre Histoire". Pour l'orateur : "Depuis Fadma n Summer, la Kabylie ne cesse d'enterrer ses enfants et compte déjà bien trop de Martyrs à qui elle a le devoir de rendre hommage. De kamel Amzal aux martyrs du printemps noir, beaucoup trop de sang a coulé. Il est temps que la Kabylie prenne l'exacte mesure du drame qu'elle vit depuis plus d'un siècle et demi. " Bouaziz Ait Chebib a déclaré en guise de conclusion: " 33 ans après, la Kabylie pleure toujours Kamel Amzal qui constitue pour notre jeunesse un exemple à suivre. Le meilleur hommage qu'on puisse lui rendre aujourd'hui c'est de poursuivre son combat pour la liberté , la dignité, la démocratie et la préservation de notre identité. Et son idéal ne se réalisera qu'en unifiant les rangs kabyles pour sauver la Kabylie".

Pour Mouloud Hamrani : "Kamel est un symbole de courage et de lutte pour les causes nobles. On aurait aimé voir d'autres personnes venir de Tamanraset, oran, constantine ... pour lui rendre hommage. Le constat est là: il n'est pleuré que par la Kabylie qui l'a enfanté. De ce fait, nous n'avons pas d'autre choix que de bâtir un avenir kabyle car en dehors de cette perspective c'est l'extinction qui nous attend."

L'hommage rendu à Kamel Amzal par l'association de son village, sa famille de sang , de nombreux kabyles venus d'ailleurs et le MAK a été à la hauteur de sa grandeur.

cdb,
SIWEL 021722 NOV 15







Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu