Journée des droits de l'Homme/ le MAK rend hommage à Bennai Ouali et Hachimi Nait Djoudi à Djemaâ n

10/12/2014 - 15:15

DJEMAÂ SAHARIDJ (SIWEL) — Une délégation du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, composée de membres de la Direction politique et du collectif militant de la région de Mékla, s’est rendue, ce matin du 10 décembre 2014, journée de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, à Djemâa Saharidj pour se recueillir sur les tombes de deux grandes figures emblématiques du mouvement de la cause kabyle, de la démocratie et de la cause amazighe notamment Bennai Ouali et Hachimi Nait Djoudi.



Une délégation du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie composée de la Direction politique notamment du Président Ait Chebib Bouaziz, de Hocine Azem, Fathiha Rahmouni et Kamel Chetti et du collectif militant de la région de Mékla ( Djemaâ Saharidj, At Zellal), s’est rendue, ce matin du 10 décembre 2014, journée de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, à Djemâa Saharidj pour se recueillir sur les tombes de deux grandes figures emblématiques du mouvement de la cause kabyle, de la démocratie et de la cause amazigh, notamment Bennai Ouali et Hachimi Nait Djoudi.

Ces figures impénitentes de la Kabylie authentique appartiennent à deux générations de combat de la Kabylie contre les régimes colonialistes français et algérien. L’un d’avant-guerre d’Algérie, Bennai Ouali et l’autre de l’Algérie de l’omerta, en l’occurrence Hachimi Nait Djoudi qui était de tous les combats contre le régime dictatorial algérien des années de plomb.

Il est a noter que les membres du MAK ont saisi cette journée universelle des Droits de l’Homme pour rendre un vibrant hommage à celles et à ceux qui ont été victimes de l’oppression, de la répression et de violations contre la dignité humaine en Kabylie et partout dans les territoires amazighs et dans tous les pays du Monde.

Le Président du MAK martela devant les présents aux recueillements que la Kabylie est une Nation et un peuple qui n’oublie jamais ses pionniers face à ceux qui tentent de pervertir le combat pour la liberté de la Kabylie.

On a constaté que les citoyens présents étaient très attentifs aux orateurs du MAK qui ont parlé du combats pour la dignité et la liberté mener par les dignes enfants de la Kabylie que sont Nait Djoudi et Bennai Ouali. ces derniers, à l'instar de beaucoup d'autres kabyles qui ont voué leur vie entière à la liberté et à la reconnaissance de la Kabylie restent très présents dans l'imaginaire collectif kabyle malgré l'ostracisme dont ils sont frappés et constituent à jamais des exemples de résistance et de sacrifice ultime pour que triomphe la vérité.

cdb,
SIWEL 101515 DEC 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche