Japon : un séisme d'une magnitude de 8,9 provoque un gigantesque tsunami

11/03/2011 - 09:00

TOKYO (SIWEL) — Le Japon a été frappé par un séisme d’une magnitude de 8,9 au large de ses côtes nord-est vendredi, déclenchant un tsunami de 4 mètres de hauteur qui a emporté des voitures et arraché des bâtiments le long de la côte, près de l'épicentre.


Des emplyés se mettent à l'extérieur après l'évacuation des bâtiments dans le quartier financier de Tokyo suite au séisme surevnu au large des côtes du nord du Japon le 11 mars 2011 (PH : Toru Hanai/REUTERS)
Des emplyés se mettent à l'extérieur après l'évacuation des bâtiments dans le quartier financier de Tokyo suite au séisme surevnu au large des côtes du nord du Japon le 11 mars 2011 (PH : Toru Hanai/REUTERS)
En divers endroits le long des côtes du Japon, des images de la télévision japonaise ont montré d'énormes dégâts du tsunami dont des dizaines de voitures, de navires et même des bâtiments étant entraînés par les eaux. Un grand navire emporté par le tsunami s’est enfoncé directement dans un brise-lames dans la ville de Kesennuma dans la préfecture de Miyagi, selon des images diffusées par la chaine publique NHK.

Les autorités essayent d'évaluer les dommages, les blessures et les décès causés par le tremblement de terre, mais aucune information immédiate n’est encore disponible.

La secousse a été ressentie jusqu'à Pékin en Chine.

Le séisme qui a frappé à 14h46, heure locale, a été suivi par une série de puissantes répliques, dont une d’une magnitude de 7,4 à environ 30 minutes plus tard. Le US Geological Survey à élevé le niveau de puissance de la première secousse à une magnitude de 8,9, tandis que l'agence météorologique du Japon l’a mesurée à 7,9.

Plusieurs répliques vives ont frappé plus tard dans l'après-midi du vendredi.

L'agence météorologique japonaise a émis une alerte au tsunami pour la côte pacifique du Japon. La chaine NHK a mis en garde les personnes se trouvant près de la côte en les invitant à aller dans des endroits plus sûrs.

Le Pacific Tsunami Warning Center à Hawaï a annoncé qu’une alerte au tsunami a été en vigueur pour le Japon, la Russie, les îles Marcus et les îles Mariannes du Nord. Et une alerte au tsunami a été émise pour Guam, Taiwan, les Philippines, l'Indonésie et l'État américain d’Hawaii.

Le séisme s'est produit à une profondeur de 10 kilomètres, à environ 125 kilomètres au large de la côte orientale, a indiqué l'agence météorologique. La zone se trouve à 380 kilomètres au nord de Tokyo.

Au centre-ville de Tokyo, de grands bâtiments ont tremblé violemment et des employés sont sortis dans la rue pour leur sécurité.

Dans le centre de Tokyo, les trains ont été arrêtés et les passagers ont marché le long des voies pour rejoindre les plates-formes.

Le plafond de Kudan Kaikan, une grande salle à Tokyo, s'est effondré, blessant un nombre indéterminé de personnes, selon la NHK.

Plusieurs tremblements de terre avaient frappé la même région ces derniers jours, y compris un d’une magnitude de 7,3 le mercredi.

Trente minutes après le tremblement de terre, de grands bâtiments se balançaient encore à Tokyo et les réseaux de téléphonie mobile ne sont plus opérationnels.

« La Garde côtière japonaise a mobilisé sa force opérationnelle et les fonctionnaires sont en attente d'éventualités d'urgence», a déclaré Yosuke Oi, un des responsables. « Je crains que nous allons bientôt découvrir de grands dommages vu que le séisme a été très forte », a-t-il ajouté.

Siwel d’après Reuters et Associated Press

bbi
SIWEL 110900 MAR 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche