JSK : Hannachi suspendu pour six mois avec sursis par la LFP

23/10/2013 - 17:08

ALGER (SIWEL) — L’indéboulonnable président du prestigieux club kabyle, la Jeunesse sportif de Kabylie (JSK) est suspendu par la Ligue professionnelle de football pour six mois avec sursis. Il est accusé « d’attitude inconvenante envers officiels » lors de la rencontre à domicile de son équipe face à l'ES Sétif (1-1) samedi dernier pour le compte de la 8e journée du championnat de Ligue 1.


Hannachi lors de signature de l'accord de sponsoring avec Echourouk. PH/DR
Hannachi lors de signature de l'accord de sponsoring avec Echourouk. PH/DR
Selon la LFP, cette sanction prend effet à partir du 22 octobre, Hannachi devra également s'acquitter d'une amende de 50.000 dinars. Hannachi était très remonté contre l'arbitre Farouk Houasnia qui l'a accusé de partialité, tout en le chargeant par des déclarations fracassantes à l'issue du match, ce qui lui a valu sa comparution devant la commission de discipline de la LFP dimanche.

La Fédération algérienne de football avait indiqué que Houasnia a été suspendu jusqu'à la fin de la phase aller, avant d’être entendu par la commission fédérale de l'arbitrage prochainement. Par ailleurs, la JSK a écopé d'un dernier avertissement avant le huis clos suite au jet de projectiles de ses supporters au cours du même match.

Le président de la JSK qui n’est pas à son premier écart de langage n’a jamais été inquiété. Même ses attaques contre les mouvements politiques de la région et son soutien au pouvoir criminel d’Alger, en faisant de la JSK, porte étendard de la Kabylie, un moyen au service de Bouteflika et à Echourouk, ne lui ont pas épargné cette sanction. Hannachi est-il lâché par ses parrains comme souhaité par les fans de la JSK ? Seul l’avenir le dira !

aai
SIWEL 23 1708 OCT 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche