JSK : Hannachi revient sur sa décision de démissionner

02/02/2015 - 02:55

TIZI-WEZZU (SIWEL) — Le président "à vie" de la JSK, Mohand Chérif Hannachi, serait revenu pour la énième fois sur sa décision de démissionner, cette fois, sous couvert du refus des dirigeants du club qu'il quitte le navire en pleine tempête


Déjà suspendu pour une année dont six mois avec sursis, sanction lui interdisant notamment l’accès aux stades, Hannachi avait annoncé samedi sa démission à l'issue du match perdu contre l'USMBA par la JSK qui essuie-là sa 8ème défaite de la saison, la plaçant 14ème au classement de la Ligue 1 algérienne.

Il n'avait pas manqué de s'attaquer une nouvelle fois au président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua qui est, selon lui, la source du mal que vit le club des Canaris.

Ce dimanche, une réunion extraordinaire avait été tenue par les dirigeants du club phare de la Kabylie, qui tout en condamnant le mépris affiché par les instances sportives algériennes envers le club le plus titré du pays, ont, à l'unanimité, exigé de Hannachi de revenir sur sa décision, notamment en pareille situation qui nécessite la mobilisation de toutes les forces pour sauver la JSK de la relégation.

Selon des indiscrétions, le président Hannachi serait revenu sur sa décision. Il a prévu de se réunir ce lundi avec l’entraîneur Jean-Guy Wallemme et de parler aux joueurs.

Hannachi, 64 ans, est président de la JSK depuis 1993. Sous sa présidence, la JS Kabylie aura changé 45 fois d'entraîneur, « Record à battre ! » précisent, désenchantés, des fans kabyles, excédés devant tant de crises que connait leur club.

wbw
SIWEL 020255 FEV 15



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu