Iwadiyen (Kabylie) : Un groupe terroriste fait irruption dans une clinique pour récupérer des médicaments

24/06/2013 - 11:57

IWADIYEN (SIWEL) — Malgré une présence militaire impressionnante en Kabylie, l'insécurité règne toujours en Kabylie. En effet, dans la nuit du 20 juin 2013, un groupe armé s'est rendu jusqu'à à la clinique des Iwadiyen et a dévalisé la pharmacie de la clinique des ses médicaments. Les terroristes sont tranquillement repartis avec leur butin, pendant que les citoyens passent des heures dans les bouchons en raison des barrages militaires....


[Abdel Malek Droukdal et sa bande– Maquis de l’AQMI - Algérie© AFP ]
[Abdel Malek Droukdal et sa bande– Maquis de l’AQMI - Algérie© AFP ]
Malgré une présence militaire impressionnante en Kabylie, l'insécurité règne toujours en Kabylie. Les forces dites de sécurité, armée, gendarmerie, police ne nervent strictement à rien du tout en Kabylie, hormis réprimer la population civile, en cas de ras-le-bol et de protestation et, contre les manifestations pacifiques. En effet, dans la nuit du 20 juin 2013, un groupe armé s'est rendu jusqu'à à la clinique des Iwadiyen et a dévalisé, en toute tranquillité, la pharmacie de la clinique des ses médicaments.

Les terroristes sont tranquillement repartis. On se demande comment ils arrivent à se déplacer aussi facilement quand on sait que les citoyens traversent au moins 20 barrages avant d'arriver chez eux, que les militaires passent leur temps à mettre le feu aux forets de Kabylie, soi-disant pour chasser les terroristes, pendant que Bouteflika amnistie ces mêmes térroristes quand ils en ont marre de vivre dans les maquis...

cdb,
SIWEL 241157 JUIN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche