Issaâd Rebrab : « Nous avons des projets pour la Kabylie »

27/05/2012 - 13:06

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le patron du groupe agro-alimentaire Cevital, Issaâd Rebrab, était à Tizi-Ouzou pour une rencontre débat sur l’économie nationale. «Nous avons des projets pour la Kabylie», a-t-il déclaré.


Issaâd Rebrab (PH/DR)
Issaâd Rebrab (PH/DR)
Invité pour un débat sur son expérience dans l’entreprenariat, le président-directeur du groupe Cevital a longuement décortiqué le climat d’affaires en Algérie et notamment en Kabylie. Pour l'entrepreneur, « la région de Kabylie a besoin de projets pour son émancipation ». Il a, dans ce sens, indiqué que les « autorités doivent assurer la sécurité aux entrepreneurs ». Allusion faite aux kidnappings qui menacent les hommes d’affaires de la région. Pour rappel, plus de 67 entrepreneurs ont été enlevés, depuis quelques années. Des kidnappings suivis, généralement, de payement de fortes rançons. Les services de sécurité, n’ont, à ce jour, élucidé aucun cas de kidnappings.

Le patron de Cevital a souligné que le projet du port de Cap Djinet, permettra la création d'un million d’emplois. L’assistance, composée notamment de jeunes étudiants, à compris que le pouvoir algérien, bloque, intentionnellement les projets du groupe Cevital, pour empêcher tout investissement créateur de richesses et d’emplois en Kabylie. Pour rappel, Issaâd Rebrab a énuméré, à plusieurs de ses sorties publiques, une dizaine de projets pour la Kabylie bloqués par l’administration algérienne.

Bouteflika avait déclaré « qu’il ne veut pas créer un Berlusconi en Kabylie ». Référence faite à Issaâd Rebrab qui venait de lancer son projet d’usine agro-alimentaire à Vgayet.

aai
SIWEL 271306 MAI 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu