Israël prêt à reconnaître l’État kurde indépendant

01/07/2014 - 00:54

TEL AVIV (SIWEL) — Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou a annoncé dimanche soir qu'Israël soutenait la création d'un Etat kurde indépendant au nord de l'Irak lors d'un discours à l'Institut de l'Université de Tel Aviv pour les études de sécurité nationale.


Israël prêt à reconnaître l’État kurde indépendant
« Nous devons soutenir l'aspiration à l'indépendance kurde car ils le méritent », a déclaré le Premier ministre israélien, officialisant ainsi la position israélienne.

Quelques jours plus tôt, le président Shimon Peres et le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman ont, dans une réunion à huis clos avec le président américain Barack Obama et la secrétaire d'Etat John Kerry, échangé sur la mise au point de l’accession du Kurdistan irakien à l’indépendance, a rapporté le quotidien Haaretz.

Alors que l’Etat irakien est à feu et à sang et rend très probablement son dernier souffle en ce moment même, les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ayant annoncé dimanche le rétablissement du califat - régime politique islamique disparu il y a près d'un siècle -, les Kurdes irakiens, eux, continuent de gagner du terrain.

La prise de contrôle de Kirkouk, riche en pétrole, il y a quelques semaines, symbolise le début d'une nouvelle ère pour les Kurdes irakiens qui ont pendant des années exigé de Bagdad d’établir leur propre système de partage des bénéfices de l'or noir.

Pour s'expliquer ce soutien, des observateurs internationaux rappellent que malgré l’avis émis par le gouvernement fédéral irakien de Nouri al-Maliki, le gouvernement local du Kurdistan irakien a réussi à exporter en Israël du pétrole en le faisant transiter par un pipe-line contrôlé par l’ÉIIL, puis par le port turc de Ceyhan.

wbw
SIWEL 010054 JUIL 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu