Israël considère une attaque « préventive » contre l’Iran

04/11/2011 - 20:46

JÉRUSALEM (SIWEL) — Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu essaye de rallier un soutien pour une attaque sur l'Iran, selon des sources gouvernementales.


Benjamin Netanyahu s'adressant à la Knesset à l'ouverture de la session d'hiver du parlement (PH/ AFP)
Benjamin Netanyahu s'adressant à la Knesset à l'ouverture de la session d'hiver du parlement (PH/ AFP)
Le ministre israélien de la défense Ehud Barak et le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman seraient favorables à une attaque « préventive » pour neutraliser les ambitions nucléaires de l'Iran, a rapporté mercredi une source proche du gouvernement.

Une « petite majorité » de ministres s’oppose actuellement à une action qui pourrait susciter des représailles.

En réponse à l’information sur la démarche visant à obtenir l'approbation du gouvernement quant à la proposition de Netanyahou, M. Lieberman a déclaré que « l'Iran représente une menace des plus dangereuses pour l'ordre mondial », ajoutant par ailleurs que « les options militaires d'Israël ne sont pas un sujet de discussion publique ».

Réagissant à la proposition de Netanyahu, le chef des forces armées iraniennes, Hassan Firouzabadi, a averti qu'une attaque israélienne sur les sites de développement nucléaire de la République islamique « va infliger de graves dommages aux États-Unis et au régime sioniste », a rapporté jeudi l'agence de presse iranienne ISNA.

Mercredi dernier Israël a testé avec succès un missile capable de transporter une ogive nucléaire et de frapper l'Iran. Un responsable de la défense israélienne avait déclaré à l'Associated Press que l'armée a testé un « système de propulsion de fusées » dans un exercice programmé bien à l’avance. Il a parlé sous couvert d'anonymat en raison de restrictions sécuritaires et a refusé de donner de plus amples informations.

Le test est gardé secret par l’armée, cependant des informations indépendantes parlent d’un essai de missile Jéricho à longue distance capable de transporter une ogive nucléaire et de frapper l'Iran.

Israël considère l'Iran comme sa menace la plus dangereuse. Il cite le programme nucléaire de Téhéran, son développement de missiles balistiques, les références répétées du président iranien à la destruction d'Israël et le soutien de l'Iran aux groupes militants anti-Israël, Hamas et Hezbollah.

L'Iran, quant à lui, dit que son programme nucléaire est destiné uniquement à produire de l'énergie, sachant toutefois que le pays est riche en pétrole. Il accuse Israël de perturber son programme nucléaire civil, y compris à travers des assassinats mystérieux de scientifiques nucléaires iraniens et un virus informatique qui a éliminé des centrifugeuses nucléaires du programme.

Israël a maintes fois déclaré qu'il espère que les sanctions économiques persuaderont l'Iran à suspendre son programme nucléaire. Les diplomates israéliens poursuivent un lobbying envers la communauté internationale pour des sanctions plus sévères.

bbi
SIWEL 042046 NOV 11

Vidéo amateur montrant l'essai de lancement d'un missile Jéricho à longue distance par l'armée israélienne mercredi dernier (The Guardian).





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche