Islamisme: Les citoyens d'Aokas se mobilisent contre la destruction du patrimoine historique de la ville

09/06/2013 - 15:30

AOKAS (SIWEL) — Les citoyens d'Aokas se sont rassemblés devant la mosquée, qui était auparavant une église, contre le projet de sa démolition et pour exiger sa restauration. L'association religieuse d'Aokas, une organisation salafiste, a profité des fissures de la mosquée causée lors du tremblement de terre qui avait frappé dernièrement la région pour demander sa démolition. Même transformée en mosquée par le pouvoir algérien, cette ancienne église dérange les salafistes et à leur tête l'association religieuse d'Aokas, connue pour sa haine viscérale envers tout ce qui n'est pas islamique.


banderole refusant la démolition du patrimoine d'Aokas que les islamistes ont tenté d'arracher tout en menaçant les in initiateurs de la protestation. (PH/DR)
banderole refusant la démolition du patrimoine d'Aokas que les islamistes ont tenté d'arracher tout en menaçant les in initiateurs de la protestation. (PH/DR)
Au cours du rassemblement deux membres de l'association religieuse ont essayé d'arracher la banderole exigeant le respect du patrimoine de la ville d'Aokas. Ils ont proféré des menaces contre les initiateurs de cette action qui tend à protéger le patrimoine culturel et historique de la région. La menace, la violence et le meurtre étant leurs principales caractéristiques, les islamistes pensent dissuader par la menace les citoyens qui ont pris sur eux de protéger le patrimoine de la ville d'Aokas.

Cependant, les initiateurs de cette action ne se sont pas laissés impressionner par la violence affichée des islamistes et ont programmé un autre rassemblement aujourd'hui, dimanche, devant le siège de L'APC afin d'exiger des autorités locale qu'elles assument leurs responsabilités d'élus devant la montée du salafisme qui menace l'identité kabyle, sa diversité d'opinion et de croyance, son patrimoine et sa richesse historique.

zp,
SIWEL 091530 JUIN 13

L'ancienne église d'Aokas, même transformée en mosquée dérange les islamistes qui aspirent à éradiquer tout ce qui ne relève pas de leur macabre doctrine.(PH/DR)
L'ancienne église d'Aokas, même transformée en mosquée dérange les islamistes qui aspirent à éradiquer tout ce qui ne relève pas de leur macabre doctrine.(PH/DR)




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu