Invité sur la chaîne antikabyle El Bilad : Smaîl Mira s’attaque de nouveau aux leaders kabyles

07/10/2015 - 16:42

ALGER (SIWEL) — Smaïl Mira, maire de la localité de Tazmalt a encore fait siennes lors d’une émission commandée sur la chaîne antikabyle El bilad en s'attaquant de nouveaux aux leaders kabyles.


L'idiot Mira s’est encore attaqué à MM. Ferhat Mehenni, Hocine Ait Ahmed et Saïd Sadi, allant jusqu’à évoquer ses « relations amicales », avec le tristement célèbre, le terroriste Madani Mezrag qu’il qualifie « de gentil » et de beaucoup moins dangereux que Ferhat Mehenni.

Smaïl Mira est accusé de meurtre de deux jeunes de sa localité, dont Hamza Ouali, jeune manifestant, lors des événements ayant suivi l'assassinat de Matoub Lounes en juin 1998. Ce "patriote" débile qui jouit de la même impunité que les gendarmes ayant exécuté 130 Kabyles lors du "printemps noir " 2001-2003.

Smaïl Mira, connu pour ses multiples dérapages verbaux est un faible d'esprit que manipulent à l'envi les ennemis de la Kabylie et son état mental de déséquilibré. Ses assertions contre les leaders kabyles ne vont pas lui épargner un retour sur l’histoire récente de la Kabylie durant la guerre d'Algérie. Si Hocine Ait Ahmed est l’un des derniers chefs historiques, Ferhat Mehenni est fils de chahid. Quant à ses attaques contre le père de Saïd Sadi, il faut rappeler que la justice algérienne a tranché, l’an dernier en faveur de la famille Sadi sur ce sujet.

Lorsqu’ un criminel, qualifie de « danger pour le pays », les leaders politiques kabyles parce qu’il est fils d’un commandant de l’ALN, il convient de dire que l’histoire de tout un chacun sera traitée dans le détail s'il le faut. La famille Mira est interpellée pour mettre « une camisole de force » à celui qui fait sa honte.

cdb,
SIWEL 071642 OCT 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche