Intimidation du fils de Dr. Tahar Besbas : Le MAK soutient la victime et dénonce la pratique

19/02/2013 - 15:02

TIZI-WEZZU (SIWEL) — Dans une déclaration rendue publique, le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) dénonce la violence dont était victime le fils du Dr. Tahar Besbas, cadre au sein du RCD, et lui apporte son soutien .


Tahar Besbas ( TH-DR)
Tahar Besbas ( TH-DR)
« Encore une fois, des cadres d’un parti d’obédience kabyle font face à des pratiques d’un autre âge », souligne M. Bouaziz Ait Chebib, président du MAK dans la déclaration. Le MAK rappelle que le fils de l’ex-député du RCD, âgé de seulement 15 ans a été surpris le 15 février dernier à Boufarik par trois individus armés chargés semble-t-il de transmettre un message à son père l’exhortant de « cesser tout engagement militant ».

Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, « fidèle à ses engagements immuables de solidarité avec tous les militants démocrates et progressistes », dénonce et condamne ces graves comportements d’un Etat algérien fort impopulaire et plus que jamais voyou. Le MAK avertit, par ailleurs, que « toute atteinte qu’elle soit morale ou physique contre les cadres et militants quelle que soit leur appartenance politique sera interprétée comme une provocation contre tout le peuple kabyle ».

Il rappelle, d’autre part, que « la Kabylie que le régime colonial algérien croit détruite et asservie ne tolèrera plus ses pratiques dont seuls les arabo-islamistes algériens croient en leur efficacité ». « Devant ces lâches et inadmissibles comportements », le MAK exprime sa totale solidarité avec le RCD et Tahar Besbas.

Le MAK déplore, en outre, le silence de la majorité des organisations algériennes des droits de l’homme sur ces provocations et les nombreuses autres violations des droits de l’homme en Kabylie, dont notre Mouvement est également victime. Il leur rappelle qu’en observant ce mutisme devant les pratiques anti-kabyles du gouvernement algérien, « elles portent un coup de plus à leur légitimité. Elles risquent d’être totalement discréditées aux yeux du peuple kabyle qui les a portées depuis leur création ». Le MAK appelle l’ensemble des forces vives de la Kabylie à la concertation afin d’apporter une réponse commune à la terreur semée par le régime raciste d’Alger.

aai
SIWEL 191502 FEV 13





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu