Intervention de Yacine Cheraiou au 3ème congrès du MAK

04/03/2016 - 14:33

AT ZELLAL (SIWEL) — "Si un peuple décide de ne pas disparaitre, aucune force occulte ou visible ne peut l’anéantir.
Le peuple kabyle est l’exemple même de cette détermination d’être et de rester libre et souverain.
La grandeur d’une nation repose sur le courage et le dévouement des femmes et des hommes qui la composent, la protègent et la défendent".


Extrait de l'intervention de Yacine Cheraiou, cadre du MAK venu de France, au 3ème congrès du mouvement souverainiste kabyle tenu le 26 février à At Zellal.


At Zellal/ Yacine Cheraiou au 3ème congrès du MAK
At Zellal/ Yacine Cheraiou au 3ème congrès du MAK
KABYLIE 26 février 2016

3 ème congrès du MAK

AT ZELLAL


Si un peuple décide de ne pas disparaitre, aucune force occulte ou visible ne peut l’anéantir.
Le peuple kabyle est l’exemple même de cette détermination d’être et de rester libre et souverain.
La grandeur d’une nation repose sur le courage et le dévouement des femmes et des hommes qui la composent, la protègent et la défendent.

Un courage possible grâce à cette conscience et à ce sentiment d’appartenir à un peuple et à une nation qui véhiculent des valeurs et des vertus à travers lesquelles chacun se reconnait, dont chacun peut être fier, et pour lesquelles chacun développe un attachement viscéral.

Nous sommes présents, aujourd’hui, afin de débattre et d’entériner des propositions qui donneront inéluctablement un nouveau souffle à notre mouvement, le MAK, un mouvement révolutionnaire, un mouvement souverainiste qui lutte sans relâche pour la liberté et la souveraineté de la Kabylie en tant que territoire et peuple.

Naturellement, les événements révolutionnaires ont toujours une longueur d’avance sur l’Histoire. Le MAK, à mon sens, déroge à cette règle car nous sommes les dépositaires d’un combat, mais aussi nous sommes,les architectes, les historiens, les rédacteurs et les protecteurs de notre combat et de notre histoire.
Notre mouvement a, depuis sa création en 2001, fixé comme priorité et objectifs intraitables la restitution au peuple kabyle de sa souveraineté populaire et territoriale.

Ce contrat moral et historique signé avec notre peuple ne souffre d’aucun vice ou défaillance et cela grâce au travail de terrain quotidien des militantes et des militants du MAK, un travail qu’ils effectuent avec courage et abnégation en bravant les obstacles et les pièges semés par le régime colonial algérien.

Je profite de cette occasion, pour exprimer toute mon admiration et mon respect le plus fraternel à la jeunesse militante du MAK, une jeunesse qui symbolise une force de frappe redoutable de notre mouvement, une jeunesse qui est à la hauteur du défi que nous relevons à savoir le recouvrement de la souveraineté de la Kabylie, une jeunesse sur laquelle nous comptons et en qui nous avons une entière confiance.

La jeunesse c’est l’espoir et la prospérité d’une nation.
La jeunesse est une valeur sûre dans le combat libérateur.


Vive le MAK
vive le GPK
Vive la kabylie libre et souveraine .

Yacine CHERAIOU


SIWEL 041433 FEV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche