Internet coupé dans le Caucase : une retraitée géorgienne clame son innocence

09/04/2011 - 19:03

TBILISSI (SIWEL) — On l’appelle la «hackeuse à la bèche» : en Géorgie, une voleuse de cuivre de 75 ans a, par inadvertance, sectionné un câble fibre optique provoquant une panne d’Internet généralisée en Arménie et partielle en Géorgie et en Azerbaïdjan pendant cinq heures.


La retraitée géorgienne Hayastan Chakarian, soupçonnée d'avoir privé la Géorgie et l'Arménie d'Internet en coupant un câble à Armazi. Crédit Photo : AFP
La retraitée géorgienne Hayastan Chakarian, soupçonnée d'avoir privé la Géorgie et l'Arménie d'Internet en coupant un câble à Armazi. Crédit Photo : AFP
Hayastan Chakarian cherchait du cuivre, dans son village d'Armazi, à 15 kilomètres de la capitale Tbilissi en Géorgie, à la pioche afin de le revendre à la sauvette. Cette Géorgienne d'orgine arménienne de 75 ans aura finalement sectionné un câble de fibre optique qui était un backbone, une dorsale principale du réseau Internet.

Conséquence, le pays voisin, l'Arménie, auquel la Géorgie fournit l'accès à l'Internet, s'est retrouvé coupé de l'internet pendant environ 5 heures, le 28 mars. Une partie de la Géorgie et de l’Azerbaïdjan a également été touchée, a indiqué la compagnie détenant le câble, Georgian Railway Telecom qui fournit 90% des usagers d'internet en Arménie.

Les fournisseurs d'accès Internet n'ont rien pu faire, avant que les réseaux de secours ne prennent le relai, soit après 5 à 12 heures selon les zones impactées.

Elle risque jusqu'à trois ans de prison pour avoir endommagé un bien privé, acte passible de trois ans de prison. Un porte-parole du Ministère de l'Intérieur de la Géorgie a néanmoins indiqué l'avoir "temporairement libérée en raison de sa vieillesse".

wbw
SIWEL 091903 AVR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu