Installation de la section MAK à Takhlicht (Ichelladen) : « ceux qui critiquent notre projet ne proposent aucune alternative »

15/08/2012 - 13:11

TAKLICHT (SIWEL) — Avant-hier soir, une délégation du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) et à sa tête, le président du MAK, M. Bouaziz Ait Chebib, s’est rendue au village Takhlicht commune de Chellata relevant de la wilaya de Vgayet, pour installer la section du mouvement de ce village.


La section du MAK de Takhlicht. PH/Siwel
La section du MAK de Takhlicht. PH/Siwel
Après l’hommage rendu aux martyrs et figures historiques enfantés par la région de Vgayet, les animateur du MAK ont saisi l’occasion pour aborder plusieurs points relatifs à la situation qui prévaut en Kabylie.

Farid Djennadi, secrétaire général du MAK, a mis en exergue les pratiques mafieuses du pouvoir algérien qui use de la chaine étatique en langue tamazight pour faire passer son message qui consiste à hypnotiser le peuple Kabyle avec des émissions dépourvues de l’essence même de notre culture. Avant de conclure que, « ceux qui critiquent notre projet ne propose aucune alternative. Cela prouve que le peuple kabyle n’a pas d’autre choix que de s’émanciper du régime raciste d’Alger en accédant à un statut de large autonomie ».

Le président du MAK, a rappelé, quant à lui, que l’Etat central algérien n’est présent en Kabylie que pour entretenir l’insécurité, l’instabilité et la pauvreté. »

Devant les incendies qui ravagent la Kabylie, il a dénoncé et condamné la politique de la terre brûlée menée par le pouvoir algérien dans la région depuis plusieurs années.
« l’Armée algérienne excelle dans la pyromanie. En Kabylie, tout le monde le sait et le dit : ce sont les militaires qui incendient nos forêts.
En sus de ce crime qui a provoqué une catastrophe écologique, les éléments de cette armée d’occupation sont aussi coupables de non assistance à des villages en danger en empêchant les pompiers d’accomplir leur mission. Les émeutes qui ont éclaté à Ait Yahia Moussa contre les militaires, dénotent à quelle point l’ANP est indésirable en Kabylie et que le peuple kabyle n’a jamais demandé l’envoi de cette armée néo-coloniale dans sa région».

Après un long plaidoyer en faveur du droit du peuple kabyle à l’autodétermination, il a été procédé à l’installation de la section du village Tkhlicht, dont l’exécutif est composé des membres suivants :

Boubaktiten Ali : Président
Haddad Sofiane : Secrétaire
Doudache Farid : Trésorier

aai
SIWEL 151311 août12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche