Insécurité à Tizi Ouzou : les étudiants sortent dans la rue

20/01/2011 - 15:25

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Des dizaines d'étudiants sont descendus jeudi 20 janvier dans les rues de la ville de Tizi-Ouzou pour dénoncer le climat d'insécurité.


Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou — Ph. DR
Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou — Ph. DR
La protestation des étudiants de l'Université Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou s'est orientée cette fois-ci vers le climat d'insécurité qui règne dans cette ville. Les protestataires ont crié lors de la marche qui les a conduits vers le siège de la wilaya des slogans hostiles au pouvoir et dénoncé « la terreur qui règne dans la ville ».

Certains ont soulevé le fait que l'insécurité est devenue le sujet principal des étudiants et des étudiantes. « Trop d'agressions, d'insultes. Nous voulons une université digne où les étudiants peuvent se former sereinement », a déclaré l'un d'entre eux.

Aux côtés des grèves multiples qui s'observent actuellement par les étudiants des différentes filières, l'Université Mouloud Mammeri fait face au phénomène d'insécurité que ce soit dans les facultés ou dans les enceintes des citées universitaires.

Le gouvernement provisoire kabyle (GPK) a accusé à maintes reprises le pouvoir d'Alger d'entretenir l'insécurité, le banditisme et le terrorisme dans la région de la Kabylie dans l'objectif de la normaliser. Il exige que ce soient les Kabyles « eux-mêmes » qui veillent à leur propre sécurité du moment où « les services de l'État algérien sont corrompus et ne font que réprimer les revendications des Kabyles ».

ytt
SIWEL 201540 JAN 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche