SIWEL | Agence kabyle d'information

Indépendance en Catalogne : Ban-Ki-Moon réaffirme le respect de l’ONU au processus à partir d’Andorre

06/04/2013 - 14:39

ANDORRE-LA-VIEILLE (SIWEL) — En visite, mardi, à Andorre, le secrétaire général de l’ONU, Ban-Ki-Moon a réaffirmé que les Nations Unies respectent tout processus d’autodétermination de haque pays.


Indépendance en Catalogne : Ban-Ki-Moon réaffirme le respect de l’ONU au processus à partir d’Andorre
"L'ONU respecte les processus d'autodétermination", a déclaré le SG de l’ONU, à partir d’Andorre- La-Vieille, la capitale d’Andorre. Cette déclaration coïncide avec le 20e anniversaire de l’adhésion de la principauté à l’ONU. L’Andorre est le troisième plus petit Etat de l'organisation, après le Liechtenstein et San Marin. Selon l'agence de presse catalane ACN, rapporté par l’Indépendant, Ban Ki-moon, se référant à la situation en Catalogne, a assuré que l'ONU "respecte les processus d'autodétermination". Le secrétaire général, reçu par le chef du gouvernement d'Andorre, Antoni Marti, a demandé que le processus catalan trouve sa résolution par la voie du dialogue et par des moyens pacifiques. Et de préciser "en respectant les aspirations véritables des populations qui sont concernées".

Au cours de la conférence de presse tenue par MM. Marti et Ban, ce dernier a fait l'effort d'une salutation en catalan "Senyors y senyores, bon dia". De son côté, M. Marti a souligné "Chacun doit puiser dans ses racines, et les nôtres sont celles de la culture catalane". Par ailleurs, Ban Ki-moon a salué le processus d'ouverture économique de l'Andorre.

L’Andorre, en forme longue la Principauté d’Andorre, officiellement et en catalan Andorra et Principat d’Andorra, est un pays d’Europe du Sud sans accès à la mer, situé dans les Pyrénées entre l’Espagne et la France. Ses habitants sont les Andorrans et Andorranes.
La principauté, dont les origines remontent au règne de Charlemagne, est un des plus petits États du monde et est régie par un système unique, le paréage. Ce contrat de droit féodal concède le trône andorran à deux coprinces, l'évêque catalan d'Urgell et le chef de l'État français.
Longtemps ignorée mais très attrayante, l'Andorre est sortie de son isolement au XXe siècle, durant lequel elle a profité de son cadre naturel exceptionnel et a utilisé un système fiscal avantageux pour devenir une grande destination touristique. (Wikipédia)

aai
SIWEL 06 1339 AVR13






Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu