Incroyable mais vrai: Les forces françaises de l'opération Serval remettent 7 tonnes d'armements à une armée de putschistes qui excelle dans les crimes de guerre

02/04/2013 - 16:51

GAO (SIWEL) — Le 30 mars, l’AFP rapporte une information sidérante selon laquelle « L'armée française a remis à l'armée malienne, à Gao, d'importantes quantités d'armes récupérées dans l'Adrar des Ifoghas, dans le nord-est du Mali, où Français et Tchadiens traquent depuis plusieurs semaines les jihadistes. ». Abstraction faite de l’omerta sur l’action concrète du MNLA contre les terroristes du Mujao et de la secte de Mokhtar Ben Mokhtar, il est incroyable que l’armée française remette des armes à une armée de putschistes, composée d’assassins doublés de tortionnaires qui excellent dans les crimes de guerres : actes de tortures, viols, assassinat et pillages...jusqu’où ira donc la France ?


Incroyable mais vrai: Les forces françaises de l'opération Serval remettent 7 tonnes d'armements à une armée de putschistes qui excelle dans les crimes de guerre (PH/DR)
Incroyable mais vrai: Les forces françaises de l'opération Serval remettent 7 tonnes d'armements à une armée de putschistes qui excelle dans les crimes de guerre (PH/DR)
Citant des sources militaires françaises, l’AFP « ce sont au total sept tonnes d'armement qui seront restituées dans la journée de samedi à l'armée malienne. L'arsenal a été saisi dans l'Adrar des Ifoghas, zone montagneuse où sont retranchés des combattants islamistes armés que soldats français et tchadiens traquent depuis plusieurs semaines. Les armes ont été triées par des experts français avant leur remise. »

Citant le lieutenant-colonel Jean-Frédéric, responsable des opérations du génie, l’AFP précise que « Seuls 15 à 20% de ce qui a été retrouvé est restitué et ré-employable sans risque. Le reste est détruit sur place pour éviter tout risque d'accident envers les populations civiles »

Pendant que l’opération Serval « traque des terroristes », sans faire aucune mention de l’engagement des forces militaires du MNLA dans cette « traque des terroristes », l’armée malienne, quant à elle, s’évertue à piller, violer, torturer, assassiner les azawadiens. Malgré les dénonciations et les condamnations des ONG internationales, l’armée malienne peut continuer à exercer les seules compétences qui lui soient connues : le massacre des civils…puisque de toute façon, l’opération Serval « s’occupe » du terroriste et en plus elle lui remet des armes et des munitions, comme ça elle pourra continuer encore longtemps à exercer ses compétences…mais jusqu’où ira donc la France ?


zp,
SIWEL 021651 AVR 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu