Imcheddalen : Les commerçants ambulants ferment le siège de l’APC

01/03/2011 - 17:15

IMCHEDDALEN-M’chedallah (SIWEL) — Prés d’une soixantaine de marchands ambulants sont montés au créneau, ce matin, mardi, en procédant à la fermeture du siège de l’APC d’Imcheddalen, dans la wilaya de Tuviret (Bouira), pour signifier leur refus d’être « soumis à un diktat ».


Selon plusieurs témoignages recueillis sur place par Siwel, les commerçants s’insurgent contre l’augmentation des prix, des droits d’accès au marché, qui ont quasiment doublé sans autre forme d’explication du jour au lendemain.

« Nous devons nous acquitter de plus de 2 000 dinars pour un fourgon ou une bâchée », explique un commerçant à Siwel, qui a souligné que cette somme représente les droits d’accès au marché.

Déjà, la semaine dernière, les protestataires avaient eu une entrevue avec le chef de cabinet du wali de Tuviret, qui leur avait promis de régler le problème, mais cette semaine encore, « rien de concret », dénoncent-ils. Ainsi, les marchands ambulants ont décidé de bloquer le siège de l’Assemblée populaire communale (APC) d’Imcheddalen dans l’optique d’interpeller les autorités locales.

Le maire de la circonscription, M. Zekri Hamid, les a finalement reçus dans son bureau et leur a promis de soumettre leurs doléances à l’Assemblée populaire communale prévue pour demain mercredi.

Les commerçants promettent de revenir à la charge, mardi prochain, si aucune action concrète n’est appliquée d’ici là.

hb
SIWEL 011716 MAR 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu