Ils dénoncent le recrutement "sélectif" opéré par le maire RCD : Les chômeurs d'Illilten montent au créneau

22/05/2013 - 14:39

ILLILTEN (SIWEL) — Dans une déclaration rendue publique, les chômeurs et autres fonctionnaires contractuels de la commune d'Illilten dénoncent le maire RCD qui, selon leur déclaration, aura procédé à des recrutements en totale violation avec la loi. En voici la déclaration.


Dénonciation

Nous, candidats mécontents, lésés dans pleins droits d’avoir les mêmes chances au travail, condamnons et dénonçons fermement les choix du P/APC d’Illilten portés exclusivement sur des profils clientélistes et partisans. L’arrogance et le mépris affichés par ce dernier à l’égard des contestataires nous laissent sans voix devant son refus, même, de nous recevoir, un jour de réception en plus, suite à notre demande d’audience.

Le choix des recrutements opéré par une commission nommée, à sa tête le président de l’APC d’Illilten, aux postes d’ouvriers professionnels ‘OPM1 » et « OP2 » et aux postes d’agents de services, s’est fait dans l’opacité totale et dans le non respect du mode de recrutement de cette catégorie fixé dans le réglementation en vigueur, à savoir le respect des critères de sélection.

En effet, ce pseudo concours de recrutement a été organisé par le président de l’APC d’Illilten dans le but unique de caser sa clientèle et ses acolytes. Sinon, comment expliquer ce catimini au tour des résultats qui, selon la législation, devraient être rendus publics afin de donner la possibilité pour d’éventuels recours.

Nous sommes indignés par ces pratiques douteuses et nous exigeons une totale transparence et demandons que justice soit rendue à travers le traitement, une seconde fois, de tous les cas. Nous appelons tous les membres de l’assemblée communale d’Illilten et l’ensemble des services publics à cesser ce genre d’agissements malpropres et malsains qui ne répondent, en aucune manière, aux normes de la justice sociale tant désirée et défendues par les citoyens moyens que nous sommes.

Certains de nous sont au service de la commune depuis des années (12-14/15 ans), certains d’entre nous sont mariés et pères de familles avec enfants à charge, âgés de plus de quarante ans. Une décision hâtive vient mettre fin aux espoirs de ces pauvres gens qui voient en la décision de leur P/APC une trahison de leur sacrifices quand des gens, par une simple première demande, viennent leur ravir leurs chances d’avoir, enfin, un poste de travail digne pour subvenir aux besoins de leurs familles.

dm
SIWEL 22 1439 MAI 13








Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu