Illilten : l'éboulement atteint la commune et la population dénonce l'absence de l'Etat

06/05/2012 - 15:19

ILLILTEN (SIWEL) — Une importante coulée de limon s’est déversée hier soir au niveau du chef lieu de la commune d’Illilten, emportant l’ancien abattoir communal et une cabane privée. Les autorités locales ont fermé le CEM et le lycée de la commune n’accueillant que les élèves des classes d’examens.


Des troncs d'arbres charriés depuis la montagne le 6 mai 2012 (PH/ TT. - SIWEL)
Des troncs d'arbres charriés depuis la montagne le 6 mai 2012 (PH/ TT. - SIWEL)
Sur place ce matin Siwel a constaté l’effort des autorités locales qui essayent d’ouvrir le chemin wilayal CW 253 fermé depuis vendredi en désobturant le pont du village Ait Aissa Ouyahia. La population locale à déserté le chef lieu face à l'éboulement que déverse la montagne et ce malgré un moment d’apaisement observé hier. Par ailleurs, les habitants dénoncent unanimement l’absence de l'Etat : « Nous sommes livrés à nous même, où est l’Etat algérien ? Et dire qu’on appelle la population à aller voter le 10 mai ! » déclare un habitant d’Ait Aissa Ouyahia à Siwel.

Des centaines de champs charriés

Des centaines de champs d’oliviers et autres arbres fruitiers sont complètement emportés par les fortes coulées de boue qui touche la commune d’Ililtène. Des villageois d’Ait Aissa Ouyahia et du chef lieu assistent impuissants à ce désastre qui touche leur terres. La source d’eau du village Tifilmkout située au lieu dit Semda, au centre communal a été détruite par les eaux boueuses. Une quantité importante de gadoue continue encore de faire ravage en emportant d’autre champs situés au contrebas du village Azrou.

La population se mobilise

Des engins de particuliers et de communes voisines se sont mobilisés depuis vendredi derniers afin de construire des barrières au niveau des bordures de la rivière Vouchiker qui longe Illilten et éviter une coulée d’argile qui viendrait directement sur les habitations. Les habitants d’Ait Aissa Ouyahia organisent des rondes de surveillance et observent la propagation de l’écoulement de la boue depuis la montagne. « C’est la seule façon de donner une alerte en cas de danger majeur, » nous confie un habitant.

Des pertes agricoles importentes sont à déplorer le 6 mai 2012 (PH/ TT. - SIWEL)
Des pertes agricoles importentes sont à déplorer le 6 mai 2012 (PH/ TT. - SIWEL)
tt
SIWEL 061519 MAI 12

http://www.siwel.info/Video-effondrement-de-l-abattoir-de-la-commune-d-Illilten_a3495.html http://www.siwel.info/Video-effondrement-de-l-abattoir-de-la-commune-d-Illilten_a3495.html





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu