Il n'y aura pas d'amnistie générale selon le Premier ministre algérien

01/10/2011 - 13:50

ALGER (SIWEL) — Il n'y aura pas d'amnistie générale en faveur des terroristes a affirmé le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia.


Le Premier ministre Ahmed Ouyahia (PH/Y.I)
Le Premier ministre Ahmed Ouyahia (PH/Y.I)
S'exprimant lors d’une conférence de presse animée, tard dans l'après midi de vendredi, à l’issue des travaux de la 14e tripartite, Ahmed Ouyahia a souligné devant les journalistes qu'« il n'y aura ni amnistie ni retour du parti islamiste dissous FIS » sur la scène politique.

Il aussi démenti l’existence d’une quelconque volonté de décréter une amnistie générale pour les terroristes, renvoyant l'opinion aux « dispositions de la charte pour la paix et la réconciliation nationale », et les articles du projet de loi sur les partis politiques qui interdisent le retour du FIS.

Depuis l'accession en 1999 d'Abdelaziz Bouteflika au pouvoir en Algérie plusieurs initiatives en faveur des islamistes radicaux ont été prises notamment en amnistiant les éléments armés de l'AIS (Armée islamique du salut) bras armé de l'ex FIS et du GIA (Groupe islamique armé).

uz
SIWEL 011352 OCT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu