Iberbachen : ville morte contre l’insécurité

24/01/2012 - 20:31

IBERBACHEN (SIWEL) — Le centre ville de Iberbachen dans la wilaya de Vgayet était paralysé hier par une action de protestation de citoyens pour dénoncer l’insécurité. Les habitants ont découvert une ville morte au matin. Un appel anonyme avait été lancé la veille.


Les auteurs de l’appel ont exhorté les habitants suivre l'opération ville morte. Selon des sources locales, cette action était menée par des citoyens membres actifs de mouvements associatifs.

Cette action visait une seule revendication : assurer la sécurité dans la ville, face à la montée des fléaux sociaux menaçant la quiétude des citoyens. C'est ainsi que l'on a pu constaté : commerces fermés, édifices publics paralysés, écoles désertées

De nombreux vols ont été, en effet, enregistrés ces derniers temps, selon des habitants. Ces vols ont ciblé les véhicules de particuliers et les magasins. Des commerçants sont contraints de passer la nuit dans leurs magasins pour éviter d’être cambriolés, a t-on affirmé.

cc
SIWEL 242331 JAN 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu