IWADIYEN (Ouadhias), un autre maire au service de ...

20/03/2015 - 11:48

IWADHIYEN (SIWEL) — Dans un article publié par nos confrères de Kabylie-actualité, les agissements mafieux des « maires » et autres « élus » de Kabylie a été une nouvelle fois mise en évidence par une contribution dénonçant la mise à disposition d’un siège départemental (wilayal) de Kabylie à une association d’un autre département (Wilaya), en l’occurrence Alger.

L’association en question, du nom de « El Baraka » est une association caritative destinée à venir en aide aux handicapés…sauf qu’une association d’aide aux handicapés avait été créée quelques mois auparavant par des « locaux », c'est-à-dire des kabyles d’Iwadhiyen mais ceux-ci ont dû renoncer à leur projet…faute de siège !

La cérémonie d’octroi du siège d’Iwadhiyen (Kabylie) à l’association…d’Alger s’est déroulée dans une ambiance festive indécente où les invités étaient littéralement au garde à vous et où des policiers en tenue étaient confortablement installés…à la tribune sous la surveillance d’un immense poster de Bouteflika. L’article est illustré de photo…pour le moins expressives. Nous le reproduisons ci-dessous dans son intégralité.



« Le P/APC des Ouadhias au service du pourvoir ! »

Contribution de SAID Aqbayli (Photos) pour Kabylie-Actualité

A PROPOS DU BUREAU DE WILAYA OCTROYÉ PAR L’APC DES OUADHIAS A UNE ASSOCIATION D’ALGER

Pour rappel, le 11 mars dernier, les "Daltons" des Ouadhias (le maire et ses adjoints) octroyaient un local faisant office de « siège de wilaya » à une association de Ain Taya (Alger). L’association en question s’appelle « El Baraka » et s’occupe du soutien aux handicapés.

Si la mission "supposée" de cette association et l’accompagnement et le soutien aux handicapés, cela ne peut qu’être salué et applaudit, il n’y a donc aucune réserve à ce propos. Sauf qu’en dehors de cette mission, beaucoup d’éléments intriguent et suscitent des questions plus que légitimes :

1er questionnement : Pourquoi ne pas octroyer ce siège à une association locale ?

2ème questionnement : Il n’est même pas nécessaire de créer une association pour les handicapés puisqu’une association d’aide aux enfants handicapés des Ouadhias a été créée il y a quelques mois, elle a d’ailleurs tenu plusieurs réunions à la maison des jeune, mais elle a fini par « lâcher » parce que, justement , elle n’a pas pu trouver un local pour en faire un siège. Pourquoi cette association des Ouadhias a été totalement ignorée au point de la pousser à disparaître, alors qu’une association d’Alger a bénéficié d’un siège ouvert comme si c’était un exploit ?

3ème questionnement : Comment cette association d’Alger présidée par une belle femme est entrée en contact avec le maire et quels sont les dessous de ce cadeau offert par l’APC à cette association algéroise ?

4ème questionnement : Un siège de wilaya doit être au chef-lieu de wilaya, donc si cette association algéroise est une association « nationale », son siège de wilaya pour Tizi Ouzou devrait se trouver à Tizi-ville, c’est donc à l’APC et à l’APW de Tizi Ouzou de lui octroyer un siège et non à l’APC des Ouadhias ! Pourquoi donc un siège de wilaya pour une association soi-disant nationale au niveau d’une commune qui n’est pas le chef-lieu de la wilaya ?

5ème questionnement : Dans une commune qui, en dehors des associations sportives qui ont une certaine autonomie ainsi que leurs salles respectives pour quelques unes d’entre elles (pas toutes), il n’y a aucune autre association culturelle, sociale, écologique sur tout le territoire… Comment justifier alors l’octroi d’un siège de wilaya, avec une telle cérémonie, à une association qui n’est même pas kabyle, qui n’est même pas ouadhiassienne et dont le nom est en arabe (El baraka)?...

Ceci est scandaleux, car, pendant ce temps, des associations locales peinent à s’organiser en raison de manque d’espace…

Inauguration en grande pompes d'un siège, déjà existant, pour l'octroyer à une association venue d'ailleurs...au détriment des associations locales (PH/Kabylie-actualité)
Inauguration en grande pompes d'un siège, déjà existant, pour l'octroyer à une association venue d'ailleurs...au détriment des associations locales (PH/Kabylie-actualité)

Pour le reste, les photos de notre ami Menouar Yanes nous montrent toute l’indigence morale de ces pseudos élus qui, en mal de reconnaissance et pour tenter de remplir l’immense vide en matière de compétence et de réalisations palpables, recourent à des « cérémonies » honteuses sur fond d’allégeance systématique à Bouteflika, de Bouffe et d’hypocrisie la plus avilissante.

Les photos nous montrent une cérémonie qui s’entame par une inauguration d’un siège qui n’est pas du tout un projet réalisé ! Puis, une fois dans la salle, c’est un décor qui ne cesse de jeter la honte sur toute la commune : Un garde-à-vous militaire avant tout, un poster géant du nain kabylophobe, un officier de police en tenue s’il vous plait et puis, tout se termine par l’habituelle « HAM HAM » entamée par le maire et ses médiocres adjoints…

Le programme du bouteflikisme est en train d’être appliqué aux Ouadhias par le maire qui n’arrive pas à oublier sa caserne, un premier adjoint illettré, obsédé sexuel, voyou et qui n’arrive pas à croire comment il a pu se retrouver au poste d’adjoint du maire et enfin, un autre adjoint islamiste mais en costume comme le faisait son mentor le terroriste Nahnah et qui ne remerciera jamais assez le maire militaire qui lui a offert l’occasion d’être son adjoint malgré le rejet de la population de la liste du hamas…

Comme le dit si bien Zedek Mouloud : « même si tu sors de la forêt, la forêt restera dans ta tête »…AHVUH

Les invités sont mis "au garde à vous", sous l’œil "bienveillant" d'un officier de police algérienne afin d'officialiser l'octroi illégitime (PH/Kabylie-actualité)
Les invités sont mis "au garde à vous", sous l’œil "bienveillant" d'un officier de police algérienne afin d'officialiser l'octroi illégitime (PH/Kabylie-actualité)

Si l’association n’est pas islamiste, elle est bouteflikiste et arabe et donc, elle n’est pas kabyle, car une association kabyle porterait forcément un nom en kabyle. On se rappelle tous des années 90 lorsque la Kabylie était debout et savait ce qu’elle faisait : nous avions des milliers d’associations qui portaient des noms évocateurs: « TALWIT » – « TAFRARA » – « AFUS DEG’FUS » – « TADUKLI » – « TIWIZI » – « AMEZRUY » – « TIGEMMI » – « TAGHARMA » – « IWADHIYEN » – « TAWRIRT»….etc

Ce siège de wilaya pour une association soi-disant nationale offert à Ouadhia, soi à 35 kms du chef-lieu de wilaya sent mauvais…Cela est douteux car, derrière ce qu’on voit, il y a forcément, quelques intérêts ou une contrepartie pour ce maire et/ou ses ignorants d’adjoints… Dans tous les cas, nous saurons un peu plus à l’avenir sur les tenants et les aboutissants de ce nouvel épisode qui jette l’opprobre sur les agissements de l’APC la plus indigne de la Kabylie.

Un internaute à publié un commentaire « Je me permets d’ajouter un sixième questionnement : Pourquoi déshabiller Paul pour faire habiller Jack? Le local en question était occuper par le Croissent Rouge Algérien de Ouadhia. Ce dernier vient a peine de perdre son président .Au lieu de motiver encore le CRA de Ouadhia; le P/APC en collaboration avec un de ses adjoints ont manipulé le fils du défunt pour qu’il emporte tout les affaires du Croissent chez lui….Comme dit Laalam Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue. …. »

A l'heure de la ripaille, les islamistes, les aplaventristes, les commis de l'Etat..mangent tous à la même gamelle


Et pour finir, le petit mot du maire qui "encourage" une association dont il inaugure l'installation frauduleuse pour toute ce q'elle a déjà fait dans la commune...

IWADIYEN (Ouadhias), un autre maire au service de ...
Pour lire l'article depuis sa source, cliquez ICI

SIWEL 201148 MARS 15





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu