Hospitalisé en France depuis le 27 avril dernier : Bouteflika a félicité François Hollande à l’occasion du 14 juillet

13/07/2013 - 15:48

PARIS (SIWEL) — Le black-out médiatique imposé par la France officielle aux média de l’Hexagone sur la santé du chef de l’Etat algérien s’inscrit dans l’accord passé entre Bouteflika et Hollande sur la nécessité de se préserver et dans le cas échéant, s’en féliciter pour services rendus. A l'occasion de la fête du 14 juillet, Bouteflika écrit une lettre depuis les Invalides.


Bouteflika et Hollande lors de la visite de ce dernier en Algérie. PH/DR
Bouteflika et Hollande lors de la visite de ce dernier en Algérie. PH/DR
Selon l’APS, Bouteflika a félicité depuis son lit aux Invalides, son homologue François Hollande à l’occasion de la fête nationale française du 14 juillet. « A l’occasion de votre fête nationale, j’ai le plaisir, au nom du peuple algérien, de son gouvernement et en mon nom personnel, de vous adresser mes chaleureuses félicitations, ainsi que mes vœux les meilleurs de santé et de bonheur pour vous-même, de progrès et de prospérité pour le peuple français », a Bouteflika dans son message écrit dans le cas où il s’est remis de paralysie.

« Je voudrais saisir cette heureuse opportunité pour vous exprimer ma satisfaction pour le climat amical dans lequel s’est déroulée votre visite d’Etat en Algérie et qui a marqué nos conversations et nos consultations », souligne le chef d’Etat, en ajoutant que « je suis convaincu que nos relations, qui ont enregistré depuis une évolution positive, continueront à se développer pour répondre aux attentes de nos deux pays et de nos deux peuples, dans l’esprit de la Déclaration d’Alger qui définit le partenariat d’exception que nous voulons construire ensemble », sans préciser toutefois que la déclaration d’Alger est suivie de celle de Tlemcen qui garantirait l’aide politique de l’un à l’autre.

« Je voudrais vous dire, également, combien je suis attaché à la poursuite et à la consolidation du dialogue politique constructif que nous entretenons périodiquement, sur l’ensemble des questions régionales et internationales, au moment où la communauté internationale fait face à des défis majeurs liés aux problématiques de la paix, de la sécurité et du développement durable », ajoute le Bouteflika.

Hospitalisé depuis le 27 avril dernier au Val-de-Grâce, Bouteflika n’est réapparu que récemment, plusieurs semaines après son transfert aux Invalides. La presse française s’est imposée un silence de cathédral sur la question, de même pour les officiels français. C’est depuis quelques jours que les titres de la presse de l’Hexagone sont parsemés de quelques brèves sur le sujet. A signaler que Bouteflika était absent lors de la fête de l’indépendance le 05 juillet, qu’il a fêté à l’institution des Invalides et n’a adressé aucun message aux Algériens.

dm
SIWEL 13 1548 JUIL 13






Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu