Hommage à Atmani les 29 et 30 septembre à Tizi Wezzu

29/09/2016 - 13:13

TIZI WEZZU (SIWEL) — Le Collectif des amis de Atmani At Wasif et l'association culturelle Amusnaw rendront un hommage à Dda Hemmic Atmani, l'un des piliers de la chanson Kabyle, à la Maison de la culture Dda Lmulud At Mɛammar de Tizi Wezzu ces jeudi et vendredi 29 et 30 septembre 2016


M'hamed Ait Atemane, à l'état-civil, dit Dda Hemmic At Atman, alias Atamni, est né le 11 septembre 1945 au village de Zaknun dans Lɛerc des At Vu Ɛeggac, Confédération des Ivetrunen.

Enfant unique et orphelin de père dès l'âge de cinq ans, il a été élevé par sa mère, sa grand-mère et son oncle maternel Ahcène At Akil. Adolescent, vers 15-16 ans, il a commené à jouer de la clarinette et de l'harmonica avant de s'acheter sa première guitare.

En 1966, c'est sur son lit d'hôpital au Sonatorium de Sidi Velwa, où il a passé presque deux ans, qu'il a composé ses deux premières chansons "Tevɣid iyi vɣiɣk-em" et 'A rebbi esled akehkuɣ".

Vers la fin de l'année 1968, il s'inscrit au radio corchet animé par Dda Crif Xeddam dans son émission "Icennayen uzekka" sur la chaîne II, au même moment que certains de ses amis artistes de l'époque tels que Slimani, Omar Dalil, Mouloud Habib... Atmani s'est imposé avec des tubes comme "Trebbayi-d lmehna" et "Attir ruh aɛjel ixfif", une trame qui semble avoir inspiré toute son oeuvre par l'ampleur de son authenticité historique.

Son public, acquis, s'émerveillait de cet artiste avec une belle voix et cette poésie méthaphorique teintée de ses grands maîtres qui l'ont hissé parmi les grands chanteurs de tous les temps.

En 1971, sur proposition de son ami Mohamed Ben Hanafi, Atmani a fait une tournée "Poèmes et chants kabyles" à guichets fermés dans les trois grandes salles d'Alger, El Mouggar, Ibn Kheldoun et Mgestric, la communauté estudiantine kabyle étant assoiffée de chants purement kabyles.

En 1981, marqué par les événements de Tafsut Imazighen, il s'exprima à sa manière en composant l'album "Ayarraw Imazighen" dont le titre "Lasnam" dédiée aux 72 victimes -de son village natal de Zaknun- du tremblement de terre d'octobre 1980.

En 1985, Atmani intègre ses deux grnds enfants Laxdar et Nurdin dit Kuby, agés alors de 14 et 13 ans, dans l'album "A Tamurt Imazighen" et qui fut un grand succès avant que ces derniers ne renoncent, plus tard, à la chanson.
Dans cet album, et sur une idée du grand révolutionnaire Ali Zammoum, il a composé la célèbre chanson patriotique "Azul ay idurar n tmurt nagh".

Marié à l'âge de 24 ans, il est père de sept enfants et grand-père de plusieurs petits-enfants.

Voici le programme des deux journées :

Jeudi 29 septembre 2016 :

La matinée :
- 08h30 – 09h00 : Ouverture et collation avec prise de parole
- 09h00 : dans la salle des expositions – Exposition de photos, de coupures de journaux, des anciens disques du chanteur,
- 09h00 – 10h00 : Dans la petite salle - Projection d’un reportage sur la carrière de l’artiste
- 10h00 – 12h00 : Conférence-débat ayant pour thème : « L’impact de la Chanson Kabyle sur la société », animée par : MM. B. Ben Taleb et H. Halouane
- 12h00 – 13h00 : Pause déjeuner

L’après midi :
- 13h30 -16h00 : Témoignage-débat : Rencontre du public avec Atmani

Vendredi 30 septembre 2016 :

La matinée :
- 09h00 -12h00 : Balance avec les chanteurs et les musiciens
- 12h00 – 13h00 : Pause déjeuner

L’après-midi :
- 13h00 – 18h00 : Le grand Gala artistique avec une pléiade de chanteurs qui Kabyles prendront pars à cet événement avec quelques titres choisis des différents répertoires d’Atmani.
- 18h00 : Clôture de l’hommage, avec tous les remerciements de la part du chanteur et sa famille, au public, et à tous ceux qui auront participé de prés ou de loin à la réussite de cet événement.

wbw
SIWEL 291313 SEP 16

Hommage au poète-errant Si Muhand U Mhand et à Dda Lmulud At Mɛammar, par Atmani et ses enfants




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu