Harcellement policier / Encore 5 militants du MAK convoqués par la police coloniale

16/07/2016 - 21:29

AT-IRATEN (SIWEL) — Cinq militants du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK), Yuva D., Mouloud S., Akli D., Mohand S., Khellaf A.-C. et Hocine O, sont convoqués au commissariat de Larevâa N'At Iraten suite à leu arrestation lors de la sauvage répression de la journée de la nation kabyle à LNI.

Les militants, les sympathisants et les citoyens sont appelés à se tenir prêts à soutenir les jeunes militants du MAK harcelés par la police coloniale algérienne.


Le président du MAK avec les militants de la Confédération de LNI (PH/MAK)
Le président du MAK avec les militants de la Confédération de LNI (PH/MAK)
Les militants de la confédération de cette localité, avaient, au prix de leur liberté, voire de leur vie, donné à la commémoration de la Journée de la Nation Kabyle ses lettres de noblesse.

Pour rappel, les militants d’At-Iraten, soutenus par la population avaient organisé le 14 juin dernier un lever de drapeau kabyle qui a fait intervenir la police coloniale algérienne pour l'interdire. Réagissant à la violente répression d’une action pacifique, il s’en était suivi des émeutes qui avaient duré jusqu'à 2h du matin, obligeant ainsi la police coloniale à relâcher les militants souverainistes sous la pression de la population.

cdb/zp,
SIWEL 162129 JUL 16






Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche