Harcèlement sexuel à la chaîne amazighe TV4 : l’affaire sera jugée demain matin à Alger

15/09/2012 - 15:49

ALGER (SIWEL) — Renvoyé depuis le 24 juin passé à la nouvelle session, le procès du directeur général de la chaîne de télévision amazighe, TV4, s’ouvre demain matin au tribunal d’Alger.


Saïd Lamrani se dit intouchable. PH/DR
Saïd Lamrani se dit intouchable. PH/DR
Le directeur de la chaîne, réputé proche du clan de Bouteflika sera entendu demain dans l’affaire du harcèlement sexuel contre des journalistes et des fonctionnaires de la chaîne amazighe.

Poursuivi en justice par un groupe de journaliste, le mis en cause aura à répondre de son comportement avec les jeunes filles exerçant à la chaîne 4.

La plainte a été déposée depuis août 2011. C’est Me. Youcef Dilem qui assure la défense des plaignantes.

Sur place, un rassemblement est prévu en guise de soutien aux victimes de Saïd Lamrani.

Pour rappel, Saïd Lamarani est poursuivi pour harcèlement sexuel, chantage et pressions sur le personnel féminin de la chaîne. Connu pour ces pratiques, il a été déjà poursuivi en justice par une journaliste de la Radio chaîne II en 1995, pour les mêmes motifs, avant que l’affaire ne soit étouffée.

Au-delà de ce comportement, plusieurs personnalités, notamment des artistes, se plaignent de la censure qui les frappent à la Chaîne 4. Selon des indiscrétions, le président du GPK, M. Ferhat Mehenni est tout simplement interdit à la chaîne. Il est aussi interdit d'antenne dans les radios algériennes.
aai
Siwel 151549 sept12






Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu