Hamid Beztout assassiné selon les témoignages recueillis sur Radio Canut

12/09/2016 - 23:24

LYON, DIASPORA (SIWEL) — A l'issue des témoignages récoltés par l'animateur Dalil Makhloufi dans son émission "Berbères sans frontières" samedi dernier, la piste du suicide de l'artiste engagé et militant souverainiste kabyle, Hamid Beztout, évoquée au début a été vite balayée, car ses proches amis ont révélé tout un faisceau d'indices confortant la thèse de l'assassinat.
Nous publions ci-dessous la synthèse de l'animateur et militant de la cause kabyle, Dalil Makhloufi :


Sgunfu di talwit RIP Hamid Beztout (1985-2016) (PH/DR)
Sgunfu di talwit RIP Hamid Beztout (1985-2016) (PH/DR)
« Petit résumé du passage des amis de Hamid Beztout samedi 10 septembre sur Radio Canut. Il a été retrouvé mort, pendu à genoux avec des écriteaux sur son torse : 3chante encore pour la kabili" (Kabylie, ndlr) et "La illah illa allah mouhamed rasoul allah" (la chahada islamique) en arabe... Ensuite ses amis ont déclaré qu'il a eu des fractures à la tête et dans le dos ainsi qu'une hémorragie... donc il aurait été tabassé, et enfin une somme de 75 millions qu'il avait avec lui n'a pas été retrouvée. Toutes ces informations confirment que Hamid a été assassiné et qu'il ne s'agit en aucun cas d'un suicide comme tentent de le faire croire certains... »

Dalil Makhloufi de Radio Canut

SIWEL 122324 SEP 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu