Grotesque diversion : Le DG de la chaîne arabo-islamique Ennahar attaque Ferhat Mehenni en justice

04/02/2016 - 18:32

ALGER-PARIS (SIWEL) — Le DG du groupe médiatique arabo-islamique Ennahar a annoncé avoir déposé plainte aujourd'hui contre Ferhat Mehenni à Paris en raison d’une « campagne diffamatoire et hostile menée par les relais médiatiques du pseudo-MAK », explique le journal en ligne du même groupe, Ennharonline.

Tout d’abord, il y a lieu de préciser qu’il n’y a pas de campagne visant M. Rahmani «depuis quelques jours ». Le DG de ce groupe arabo-islamique a visiblement une bien haute opinion de sa petite personne pour s'imaginer retenir notre attention sur plusieurs jours. Par ailleurs, les articles lui ayant été consacrés remontent à 2013 ... il y a donc 3 ans de cela.

Enfin, il est à noter que la plupart des articles le concernant, lui ou son groupe arabo-islamique, reprenaient des informations publiées par plusieurs autres titres de presse, et preuve à l'appui. Mais visiblement ce qui motive M. Rahmani, ce n'est pas de défendre son honneur mais bien d’attaquer Ferhat Mehenni en justice, lui et personne d'autre...


Bizarrement M. Rahmani décide subitement de déposer plainte en 2016 parce qu’il serait « depuis plusieurs jours », donc très récemment, « la cible d’une campagne diffamatoire et hostile »... C’est bien sur un mensonge éhonté qui ne nous surprend pas plus que ça, étant donné que son groupe médiatique, avec son alter-ego Echourouk, a dit et écrit des tonnes d’insanités sur la Kabylie, ses mœurs et ses coutumes, allant même jusqu'à abuser la vieille maman de Ferhat Mehenni en réalisant un « reportage » pour lui faire dire ce qu’elle n’avait dit, à savoir qu’elle avait « renié son fils »… c’est dire !

Mais Anis Rahmani, DG de ce groupe médiatique arabo-islamique, anti-kabyle primaire, ne s’encombre pas des vérités. Il annonce toute honte bue qu’il a déposé plainte pour diffamation aujourd’hui, jeudi 4 février 2016 à Paris, contre Ferhat Mehenni, « initiateur du Mouvement séparatiste dit Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) », et ce sur la base d'articles essentiellement publiés en 2013.

Visiblement M. Rahmani nécessite une sérieuse "actualisation" puisque pareillement, le « mouvement séparatiste » dont il parle n’est plus le «Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie» depuis longtemps, mais bien le «Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie», et ce depuis décembre 2011… non seulement cela date mais cela ne signifie plus du tout la même chose….

Enfin, il est à noter que M Ramnahi, PDG du groupe arabo-islamique Ennahar, a contacté la rédaction de Siwel, il y a deux jours de cela, pour demander la suppression des articles le concernant et que le cas échéant, il déposerait plainte à Paris. Evidemment aucun article n'a été retiré.

Dans son message M. Rahmani évoque des "centaines" d'articles touchant à son honneur et à sa famille et c'est là que l'on se dit que M. Rahmani a un sérieux problème avec sa petite personne : Siwel a publié en tout et pour tous 8 articles évoquant M. Rahmani ou son groupe arabo-islamique. Certains reprenaient des articles publiés par d'autres sites d'information, mais ces derniers ne semblent pas être dans la ligne de mire de la propagande arabo-islamiste.

Par ailleurs des auteurs, comme Hichème Aboud, Karim Moulai et Mohammed Tamalt entre autre, ont évoqué les mêmes thèmes, avec documents a l'appui. Ils ne font pourtant l'objet d'aucune plainte ; même pas 3 ans après la publications des dites informations... voilà un mystère qui n'a nullement besoin d'être élucidé.

zp,
SIWEL 041832 FEV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche