Ghardaïa : les élèves mozabites en grève pour dénoncer le racisme de leurs enseignants

29/04/2014 - 16:37

GHARDAÎA (SIWEL) — Pour dénoncer le comportement raciste de leurs enseignants, les élèves issus de la communauté amazighe du Mzab sont en grève depuis trois jours.


Les élèves mozabites victime du racisme des enseignants. PH/El Watan
Les élèves mozabites victime du racisme des enseignants. PH/El Watan
A coté du racisme des services de répression et du pouvoir algérien, les enseignants arabes dans les écoles de Ghardaïa sont pointés du doigt par leurs élèves qui les accusent "de racisme" contre eux.

Selon des citoyens amazighs du Mzab, leur progéniture est entrée en grève depuis trois jours pour dénoncer le comportement raciste "des enseignants arabes" dans les écoles de la région. Elle touche tous les paliers de l'enseignement.

"Ils sont traités comme des animaux", révèle un parent d'élève, en ajoutant que "ce comportement est connu depuis plusieurs années, mais depuis les affrontements avec les arabes chambis, il s'est accentué contre nos enfants". "Cela est grave", ajoute un autre parent. "Avant, on pensait qu'un enseignant est le symbole de la cohabitation. A la fin du compte, nous sommes victimes d'un vrai apartheid officiel".

Comme solution à cet état de fait, les Mozabites ne pensent qu'à trouver une issue qui les éloignera "d'un pouvoir raciste" et d'un vis-à-vis "qui se permet tous les excès sans être inquiété".

aai
SIWEL 29 1634 AVR 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu