Ghardaïa : Fekhar demande la convocation de Sellal comme témoin

12/12/2015 - 02:15

GHARDAIA (SIWEL) — L’avocat de Kameleddine Fekhar, Me Salah Debouz, affirme qu’il introduira une demande d’audition du Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal au courant de la semaine prochaine dans le cadre de l’instruction de l'affaire des massacres de Ghardaia.

Selon son avocat, c'est le Dr. Fekhar qui lui a demandé d’introduire cette demande car la veille de l’arrestation de Fekhar, le premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal avait déclaré que les instigateurs des émeutes de Ghardaïa étaient identifiés et que "Fekhar était fini"...


Ghardaïa : Fekhar demande la convocation de Sellal comme témoin
« J’ai rendu visite à Fekhar aujourd’hui. C’est lui qui m’a demandé d’introduire cette demande », explique Me Salah Debouz, l’un des avocats du militant et ex-président du bureau de la LADDH à Ghardaïa, dans une déclaration à TSA vendredi 11 décembre, « Avant l’arrestation de Fekhar, Abdelmalek Sellal avait déclaré que les instigateurs des émeutes de Ghardaïa étaient identifiés et que Fekhar était fini », ajoute-t-il.

Pour rappel Kamel Eddine Fekhar a été arrêté début juillet après les violents événements de Guerrara. Il est accusé de constitution d’association de malfaiteurs pour atteinte à la souveraineté de l’État, à l’unité nationale, à la sûreté de l’État, d’attroupement armé et non armé et d’incitation au meurtre. En clair, le Dr Fekhar et ses compagnons sont accusé des crimes dont ils sont les uniques victimes et comme la "justice est aux mains des bourreaux"...

Source TSA

SIWEL 120215 DEC 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu