Ghardaïa : Aissa Bazzine, le jeune mozabite sauvagement agressé, enfin sorti du coma.

16/01/2014 - 00:31

GHARDAIA (SIWEL) — Mardi 14 janvier, des jeunes Mozabites se trouvant sur des terrains appartenant à une famille mozabite ont été violemment agressé par une bande de jeunes châambas. Un des jeunes mozabites, le dénommé Aissa Bazzine avait subit une agression particulièrement violente à coup de pelle sur la tête et projection de bloc de béton. La victime qui a été hospitalisée de suite était tombé dans le coma. Au grand soulagement de ses proches et de sa communauté, il est sorti de son coma ce matin. Suite à cette agression sauvage, ce ne sont pas les agresseurs, les châambas, qui ont été arrêtés par les gendarmes algériens mais les agressés, les mozabites.


ce jeune mozabite violemment agressé à coup de pelle et de bloc de bétons a immédiatement été hospitalisé. Ce matin il est sorti du coma dans lequel l'avait plongé cette sauvage agression qui a faillit lui être fatale (PH/DR)
ce jeune mozabite violemment agressé à coup de pelle et de bloc de bétons a immédiatement été hospitalisé. Ce matin il est sorti du coma dans lequel l'avait plongé cette sauvage agression qui a faillit lui être fatale (PH/DR)
Cette nouvelle agression a eu lieu mardi, juste après la visite du premier ministre algérien parti "répartir équitablement" les terres des mozabites entre mozabites et chaâmbas. A la suite de la violente agression qui a faillit couter la vie au jeune Aissa Bazine qui s'est rendu sur des terres familiales squattées par des châambas, la gendarmerie algérienne s'est rendue sur les lieux. Ils y ont arrêtés et menottés quelques individus parmi les agresseurs châambas mais pour les relâcher à peine quelques instants après; indiquant ainsi aux chaâmbas que pour eux l'impunité reste de mise à Ghardaïa. Quant aux mozabites, quatre d’entre eux ont été arrêtés par la gendarmerie, indiquant ainsi que les mozabites doivent céder leur terres aux châambas de gré ou de force.

A la suite de cette nouvelle agression et à l'impunité qui s'en est suivi, Kameleddine Fekhar a adressé un nouvel appel de détresse dans lequel " il tient pour responsable le premier ministre algérien Sellal et le pouvoir algérien entièrement responsables des conséquences de ces crimes odieux…"

Ci-dessous le message du Dr kameleddine Fekhar


SOS!!


Sauvez nous o monde!!

Jusqu'à quand continueront les crimes du pouvoir algériens contre les mozabites ?

Le jeune mozabite Bazzine était en ce jour de14 janvier 2014 victime d’une agression sauvage commise par des arabes de Ghardaïa du quartier Elhaj-Messaoud qui veulent s’accaparer des terrains appartenant à la communauté mozabite, encouragés par le pouvoir algérien en leurs assurant l’impunité totale. Les forces de l’ordre algériennes (la gendarmerie nationale) ne sont intervenues qu’après une heure et demie des agressions. Comme d’habitude 4 mozabites qui défendaient leurs terres sont arrêtés, en plus la gendarmerie national n’arrête aucuns des agresseurs ????

Pour information ces mêmes criminels appartiennent aux hordes qui ont profanés les tombes du cimetière Chikh Ami-Said en présence et avec l’appui des représentants du pouvoir algérien (la police).

Ce crime odieux intervient à une journée après la visite de M.Sellal à Ghardaïa qui poursuit ses efforts pour tromper l’opinion public en utilisant un discours religieux pour dissimuler les véritables criminels

Nous ne pardonnerons jamais ....

Nous ne céderons jamais les terres de nos ancêtres...

Nous ne renoncerons pas à notre identité amazighe quel que soit l’atrocité de vos crimes ...

Et nous tenont le premier ministre Sellal et le pouvoir algérien entièrement responsables des conséquences de ces crimes odieux…

Dr. Kameleddine Fekhar


SIWEL 160031 JAN 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu