Fuyant le fisc de son pays : Gérard Depardieu, l’ami de Khalifa et de Bouteflika veut devenir algérien

16/06/2013 - 14:38

PARIS (SIWEL) — Il s’est illustré depuis quelques mois par sa célèbre quête de cieux où les impôts sont moins contraignants pour sa fortune, l’acteur français Gérard Depardieu veut, pour cette fois-ci, avoir la nationalité algérienne.


Khalifa et Depardieu lors d'une fête à Cannes. PH/DR
Khalifa et Depardieu lors d'une fête à Cannes. PH/DR
C’est ce qu’il a déclaré à JDD, ce matin, en annonçant qu’il possède déjà sept passeports avant d’opter pour celui algérien. Gérard Depardieu, ami de Bouteflika qui l’a introduit dans le circuit Khalifa, via son frère Abdelghani, avocat du groupe Khalifa, mais jamais cité par la justice algérienne lors du procès du boss du groupe, Depardieu a bénéficié de plusieurs centaines d’hectare de vignobles à l’ouest du pays.

Impliqué dans l’escroquerie du siècle qui a dépouillé le trésor public algérien via l’esbroufe Khalifa, Depardieu veut conserver intact sa fortune en fuyant le fisc français pour s’installer, au début en Belgique avant de se rétracter et choisir la Russie. Cet ami du pouvoir algérien veut l’impunité et un environnement propice pour blanchir son argent mal acquis auprès de Khalifa, Alger lui assurera, immanquablement la tâche.

dm
SIWEL 16 1438 JUIN13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche