France : Abel Chennouf un des trois militaires abattus était kabyle

21/03/2012 - 09:24

TOULOUSE (SIWEL) — Abel Chennouf, un des parachutistes abattus à Montauban était d'origine kabyle de confession chrétienne. Une cérémonie militaire a eu lieu hier à Montauban. Les obsèques d'Abel Chennouf seront célébrées cet après-midi en l'église de Manduel. La messe sera suivie d'une marche blanche.


Abel Chennouf était catholique pratiquant, et non « de confession musulmanne » comme l'a déclaré Nicolas Sarkozy (PH : AFP)
Abel Chennouf était catholique pratiquant, et non « de confession musulmanne » comme l'a déclaré Nicolas Sarkozy (PH : AFP)
La famille d'Abel Chennouf, l'un des militaires assassinés à Montauban (Tarn-et-Garonne), s'est constituée partie civile auprès du parquet antiterroriste de Paris mardi.

L'avocat de la famille, Gilbert Collard, a déclaré que le jeune caporal de 25 ans était « d'origine kabyle, catholique pratiquant » et non de « confession musulmane » comme l'avait indiqué lundi le président Nicolas Sarkozy. Il a déclaré à l'agence de presse Reuters que « c'est la raison pour laquelle une cérémonie est prévue mercredi en la cathédrale de Montauban ».

Son supérieur a déclaré à la presse « Abel était un jeune homme très humble. il était sorti major de sa promotion, en février dernier, à l'école militaire d'Angers où il suivait un stage de perfectionnement »

Abel Chennouf . Ce caporal de 25 ans, ici en compagnie de sa jeune épouse, Caroline, a été tué à Montauban. Crédits photo : PASCAL PAVANI/AFP
Abel Chennouf . Ce caporal de 25 ans, ici en compagnie de sa jeune épouse, Caroline, a été tué à Montauban. Crédits photo : PASCAL PAVANI/AFP
Abel Chennouf allait être papa. Sa compagne devrait donner naissance à leur fils dans deux mois..

cc/bbi/wbw
SIWEL 210924 MAR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu