Françalgérie : 60 % des visas délivrés en Algérie reviennent aux habitants de la Kabylie

11/05/2016 - 17:31

TIZI-OUZOU (SIWEL) — L’ambassadeur de France en Algérie, Bernard Emié, a indiqué, mardi à Tizi Ouzou, que " 60% des visas délivrés par son ambassade bénéficient aux habitants de la Kabylie et que 50 % des étudiants algériens en France sont des kabyles"... Le diplomate français n'a, par ailleurs, pas manqué de relever que " la grande partie de la coopération universitaire entre l’Algérie et la France se fait entre l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou et celles de son pays"...

Voilà une bien étrange "préférence pour les kabyles" quand on sait que l'Etat Français classe la Kabylie comme zone dangereuses (entendre par là zone d'activité du terrorisme islamiste) et que la presse française qualifie toute honte bue la Kabylie de refuge du terrorisme islamiste...Il y a comme une contradiction qui révèle que la vérité se cache dans les actes et non dans le discours , sinon, la Kabylie serait celle qui aurait le moins de visas pour la France


L'ambassadeur français ici avec Ali Haddad, c’est dire si ... ( PH/DR)
L'ambassadeur français ici avec Ali Haddad, c’est dire si ... ( PH/DR)
Ces chiffres ont été mis en avant par Bernard Emié pour souligner " l’attachement de sa représentation diplomatique à la nécessité de rouvrir le centre culturel français de Tizi Ouzou fermé depuis 1994" soi-disant pour des "considérations sécuritaires".

Enfin, le diplomate français n'a évidement pas manqué d'affirmer que les relations bilatérales entre la France et l’Algérie sont « excellentes et portées au plus haut niveau » avant de soutenir que son pays « investit beaucoup en Algérie et a confiance dans l’avenir de ce pays ». Comme il a tenu à rappeler, à l’occasion, l’importance des « intérêts économiques » de son pays en Algérie....

Les "excellentes relations" entre la France et l'Algérie se heurtent néanmoins à la réouverture du centre culturel français à Tizi-Ouzou, les autorités algériennes évoquant, toute honte bue, " des considérations sécuritaires", alors que l'insécurité en Kabylie est le fait des autorités algériennes elles-mêmes, que les islamistes dit "repentis" sont protégés par les forces de l'ordre algériennes au détriment des populations civiles etc,

Mais d'ailleurs, à supposer vraies que des "considérations d'ordre sécuritaires " empêchent la réouverture du centre culturel français à Tizi-Ouzou, cela devrait logiquement signifier que la Kabylie serait "le refuge du terrorisme islamiste" comme l'ont titré les grands et peu scrupuleux journaux français . Mais alors, si cela était vrai, à quoi rime ces 60% de visas donnés par la France pour les kabyles et sa nette préférence pour les étudiants kabyles ? ! Si la Kabylie est le "fief du terrorisme islamiste" comme l'affirme toute honte bue la presse française, alors pourquoi l'Etat français donne ses visas aux kabyles de préférence ?

La France et l'Algérie ont des convergences d'intérêts qui dépassent toute imagination et il ne serait pas étonnant qu'il y ait un deal sur cette histoire de visas accordés prioritairement aux kabyles ...

Avec agences,

zp,
SIWEL 111731 MAI 16




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche