Forum pour une "alternative au MAK" ?

06/06/2015 - 18:28

(SIWEL) — Quand le terrain du rationnel n’est pas propice à l’irrationnel, on se rabat sur des sites interlopes pour prêcher la mauvaise foi dans le but de garnir de plomb les ailes de l’aigle que de maigres coqueleurs tentent de surpasser en hauteur. Un site annonce tambour battant que "le MAK est piégé par le manifeste pour un statut politique de la Kabylie" et sans s’embarrasser de la moindre éthique, le site affirme que la Kabylie dans sa totalité rejette l’idée de l’autodétermination sans toutefois éviter de commettre la sournoise comparaison entre militants du MAK et "ultras".


Pour illustrer le sérieux de cette "alternative au MAK" et convaincre du bien fondé de son propos, le site choisit une photo d'une marche...du MAK. (PH/DR)
Pour illustrer le sérieux de cette "alternative au MAK" et convaincre du bien fondé de son propos, le site choisit une photo d'une marche...du MAK. (PH/DR)
" la démarche initiée par le Forum pour la reconnaissance du statut politique de la Kabylie étant, pour eux (les initiateurs), une preuve que la Kabylie et ses citoyens et ce, quelles que soient leur divergences politiques, rejettent l’idée de l’autodétermination galvaudée, ces derniers jours, par les « ultras » du MAK ", annonce le site.

Voila que la marée humaine composée, jusqu'à preuve du contraire, d'authentiques Kabyles ayant marché le 20 avril dernier avec le MAK justement "pour l'autodétermination de la Kabylie", deviennent subitement des elfes effaçables s’ils ne sont pas ces "Ultras" fanatiques dont parle le site, et auquel cas, force nous est alors d’admettre qu’ils sont sacrément nombreux.

La contradiction est la respiration naturelle du désinformateur, le site avoue "… Depuis quelques temps, des groupes de citoyens, notamment parmi la communauté universitaire, ne parlent plus d’autonomie mais d’autodétermination. Et, par conséquent, d’indépendance de la Kabylie…", confondant au passage les concepts politiques sans oublier d'amputer le principe même de l'autodétermination, celui-ci étant issu du droit international selon lequel chaque peuple dispose d'un choix libre et souverain de déterminer la forme de son statut politique dont ceux, entre autre, de l'indépendance et de l'autonomie.

Une vérité sort par contraste du texte du site, il se plait à parler aux noms des initiateurs du Manifeste et nous apprend qu’ils se sont ligués simplement et tout bonnement pour " tracer la voie à une sorte d’alternative au MAK ". Ils n’ont donc ni le sérieux ni le souci de surhausser le statut politique de la Kabylie. Preuve de hardiesse ou gaspillage d’énergie ? Le MAK est blindé de convictions, aucune résolution quelque soit la volonté qui l’anime ne peut ni ne pourra le détourner de son peuple.

Et ce Forum ? Il n'aurait donc pour seule ambition que d'être une" alternative au MAK", qui pourtant lutte pour la Kabylie et son peuple, et non pas une alternative à la politique scélérate de l'État algérien qui pratique en Kabylie un colonialisme criminel et combien de fois assassin ?! ...

Le MAK n’est pas le miroir sur lequel réfléchit l’effet imprévisible, ses actions, toutes ses actions sont mûrement réfléchies. Depuis qu’il a planté le socle de l’autodétermination, la Kabylie se voit devenir le théâtre d’une succession de scénettes dans laquelle se paramètrent au fur et à mesure mendicités et offres de service insipides en direction d’Alger.

L’air de l’intoxication s’épaissit chaque fois que résonne l’hymne à l’imposture, n’est pas Ferhat Mehenni qui veut. Les épisodes de l’histoire nous enseignent que l’envergure et la carrure d’un leader sont d'essence réservées à des êtres exceptionnels. On ne peut se lever au petit matin et s’improviser guide ou éclaireur des peuples par la magie d’une phraséologie en opuscule. Nous y reviendrons...

SIWEL 061828 JUIN 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche