Fermeture de la mairie d'Agouni Gugehrane : Les comités de village exigent la dissolution de l'APC

21/12/2014 - 11:33

AGOUNI GUEGHRANE (SIWEL) - Les comités de village de la commune d'Agouni Gueghrane poursuivent leur mobilisation pour exiger la dissolution de l'APC et le départ du Secrétaire Général.


Pour rappel, cette APC est composée de 13 élus répartis comme suit: 4 RCD, 4 indépendants, 4 RND, 1 FLN.

Après un blocage qui a duré 66 mois, la situation a été débloquée sous la pression de la coordination des comités de village. Cependant, la gestion de cette assemblée est loin d'être à la hauteur des attentes des citoyens de la commune.

Le recrutement de 21 employés dans des conditions opaques qui ne répondent pas au principe de la transparence ni au critère de la compétence, a été la goûte qui a fait déborder le vase.

Ce matin, ces comités de village ont passé à l'action en procédant à la fermeture de la mairie. Le maire a été refoulé et empêché d'y accéder.
On peut lire sur la banderole principale: 66 mois de blocage: la solution = la dissolutionion.

Joint par téléphone, un membre de la coordination des comité de village déclare à Siwel : " la population est souveraine. De même qu'elle accordé un mandat aux élus, elle se doit de le retirer dès lors que ces élus ne tournent le dos aux aspirations des citoyens".

Affaire à suivre



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu