Ferhat Mehenni sur BRTV : « le référendum se tiendra avec ou sans la volonté d'Alger »

21/03/2011 - 19:31

PARIS (SIWEL) — Le président du Gouvernement provisoire kabyle Ferhat Mehenni a affirmé qu'un référendum aura lieu pour la Kabylie « avec ou sans » la volonté du régime algérien.


Ferhat Mehenni sur BRTV
Ferhat Mehenni sur BRTV
Invité dimanche soir sur le plateau de BRTV à l'émission « Des rives », M. Mehenni qui préside l'Anavad, le Gouvernement provisoire kabyle, depuis le 1er juin 2010, a affirmé qu'en prévision des manifestations du 20 avril prochain, l'Anavad et le MAK vont annoncer la nécessité d'organiser un référendum d'autodétermination pour une large autonomie en faveur des Kabyles.

« L'organisation se fera le jour où les conditions s'y prêteront que le pouvoir en soit d'accord ou non. Le référendum sera possible dès lors qu'un rapport de force soit créé, » a-t-il dit en substance.

Le président de l'Anavad a abordé la prochaine convention nationale kabyle qui aura lieu en Kabylie les 1 et 2 avril prochains. Il a souligné que tous les kabyles « soucieux de sauver la Kabylie et lui donner une existence politique » peuvent y participer. « On n'a pas besoin d'être du MAK pour figurer dans la CNK. Tout le monde a été invité. Des penseurs libres, attachés à l'existence de la Kabylie, feront des recommandations et des synthèses qu'on espère qu'elles puissent profiter à l'ensemble des Kabyles », disait-il, en précisant que cette convention n'est pas une fin en soi.

« Les portes du MAK et de l'Anavad restent ouvertes pour tout le monde », a-t-il ajouté. Il a précisé que les bases militantes des deux partis du FFS et du RCD ont « très bien accueilli » l'initiative alors que, regrette M. Mehenni, « les états majors sont plutôt dans des reflexes classiques d'enjeux de leadership et de pouvoir ».

M. Mehenni s'est exprimé sur les dossiers de l'actualité internationale notamment sur le conflit qui oppose les insurgés libyens au Colonel Kadhafi. L'invité de BRTV a rappelé que l'Anavad a reconnu le Conseil national libyen comme étant seule autorité légitime du peuple libyen.

Pour lui, ce qui se passe actuellement dans les pays d'Afrique du Nord, du Moyen-Orient et dans d'autres contrées n'est que le passage d'une époque à une autre. « Dans tout cela, le peuple kabyle s'est réveillé et ouvre droit à une reconnaissance internationale au même titre que tous les autres peuples », a indiqué M. Mehenni.

ysn
SIWEL 211930 MAR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu