Ferhat Mehenni : « l'appel du 17 septembre était destiné à parasiter les marches du MAK »

19/09/2011 - 13:36

PARIS (SIWEL) — Le président du Gouvernement provisoire kabyle Ferhat Mehenni a accusé les services algériens d'être derrière les appels à la révolte fixée pour rappel au 17septembre;


Fehat Mehenni © Marlene dittrich-lux
Fehat Mehenni © Marlene dittrich-lux
« Une marche du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK) a eu lieu ce matin à Tizi-ouzou. Plus de 2000 personnes y ont pris part pour dénoncer l'insécurité en Kabylie, réclamer un référendum d'autodétermination du peuple kabyle. La solidarité avec les Amazighs libyens était également au programme. On se rend compte que l'appel anonyme lancé sur Facebook pour des marches partout en Kabylie devant avoir lieu le 17 septembre était destiné à parasiter les marches du MAK. », a-t-il affirmé

Il a ajouté que « contrairement à ce qu'en a dit le ministre de l'intérieur algérien, cet appel anonyme, loin d'être celui des "sionistes", serait l'œuvre de ses services et de ceux de la police politique algérienne ».

Pour lui, les appels du MAK sont « assumés et suivis d'effet ».

Signalons qu'une autre marche du MAK est prévue à Akbou pour le 26 septembre, avec les mêmes mots d'ordre que ceux d'aujourd'hui.

uz
SIWEL 191337SEPT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu