Ferhat Mehenni forme un nouveau gouvernement provisoire kabyle

03/06/2011 - 13:55

PARIS (SIWEL) — Le président de l’Anavad (Gouvernement provisoire kabyle) a rendu publique aujourd'hui vendredi la nouvelle composante du GPK. Tout en opérant des remaniements des postes des ministres en exercice, un nouveau ministre, Dahman At Ali, est désigné pour s'occuper de la société civile et à la médiation.


Lyazid Abid, ministre des Relations internationales (à droite) et Arezqi At Hemmuc, ministre des Institutions et de la Sécurité (PH : Uli Rhode)
Lyazid Abid, ministre des Relations internationales (à droite) et Arezqi At Hemmuc, ministre des Institutions et de la Sécurité (PH : Uli Rhode)
Dahman At Ali est nommé ministre à la Société Civile et à la Médiation. « Il a pour mission de veiller à la qualité de la relation de l’Anavad avec la société civile et de favoriser la médiation dans la gestion des conflits et litiges », annonce un décret signé par M. Mehenni.

Les autres ministres déjà opérationnels au sein du GPK ont pour la plupart été désignés à d'autres postes. Arezqi At Hemmuc qui s'occupait des Relations internationales est nommé ministre des Institutions et de la Sécurité. « Il a pour mission de mettre sur pied des institutions vitales à une Kabylie autonome dans les domaines de l’administration et de sécurité ».

Makhlouf Idri est nommé ministre de la Justice et des Droits humains, porte-parole du Gouvernement alors qu'il occupait la jeunesse et le sport et porte-parole du GPK. « Il a pour mission de suivre la situation des Droits Humains en Kabylie et d’actionner les instances internationales en cas de besoin. Il doit aussi selon le décret concevoir et mettre sur pied une Justice Kabyle de l’Anavad qui sera saisie par le justiciable. Il assure la fonction de porte-parole de l’Anavad ».

Lyazid Abid est nommé ministre des relations internationales. « Il a pour mission de mener l’action diplomatique pour une reconnaissance internationale de la Kabylie, du peuple kabyle et de l’Anavad ».

Lhacene Ziani est nommé ministre de la Langue, de l’Education et de la Culture. « Il a pour mission de suivre la situation de ces domaines en Kabylie et d’œuvrer à mettre sur pied des cadres d’action pour la promotion de la langue et de la culture (kabyles et universelle) », annonce le décret du GPK.

uz/mb
SIWEL 031355 JUIN 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu