FFS : vague de contestation contre les listes de candidature

22/03/2012 - 15:18

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le Front des forces socialistes connait une grande contestation de la base militante contre les listes de candidature confectionnées par la commission installée par le conseil national du parti.


FFS : vague de contestation contre les listes de candidature
Des dizaines de sections locales venant de la wilaya de Vgayet et de Tuviret ont occupé mardi le siège national du parti.

Le FFS qui trouve déjà des difficultés à faire admettre à une grande partie de ses militants et à la population sa participation aux élections législatives prévues le 10 mai prochain, est confronté à un mécontentement suite à l'introduction de noms très contestés par la base.

Que ce soit à Vgayet, Tuviret ou à Tizi-Ouzou et Alger, des militants n'ont pas admis le fait de donner à des personnes « détestées par la population ou qui n'ont rien à voir avec le parcours du parti » des positions importantes sur les listes.

A Tizi-Ouzou notamment, « le seul à ne pas être contesté est le premier de la liste Rachid Hallet sinon le reste est à refaire », indique-t-on. On croit savoir selon des sources locales que Karim Tabou mis en deuxième mais surtout l'avocat et vice-président de la JSK (3e) M. Barkani taxé de « candidat de Hannachi » et une autre candidate "étrangère au parti et fille d'un grand harki" mise en cinquième position alimentent cette contestation.

A Vgayet, les militants aussi contestent la majorité des candidats choisis par la commission.

A Alger, la liste du FFS sera conduite par le président de la LADDH, Mustapha Bouchachi mais que le reste des candidats choisis sont aussi contestés alors que Ahmed Djedaï figure du parti a été simplement écarté, révèle-t-on. M. Bouchachi maintenu démissionnera prochainement de la présidence de LADDH, révèle une source proche du parti.

Plusieurs recours ont été adressés à la direction du parti qui se réunira demain vendredi pour statuer sur les listes à présenter. Beaucoup de sections affichent d'ors et déjà leur intention de boycotter les législatives si jamais les listes sont maintenus.

uz
SIWEL 221415 MAR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu