FFS: installation d’un nouvel exécutif

11/06/2011 - 14:49

ALGER (SIWEL) — Le Front des forces socialistes a annoncé aujourd’hui samedi la composition d’un nouveau secrétariat national avec le maintien de Karim Tabou comme premier secrétaire. On notera quelques changements, notamment à la communication, confiée à Bouaïche Chafaâ, ancien chargé de communication du parti sous Ahmed Djedai.


Hocine AÏt Ahmed, président du FFS (Photo : SIWEL)
Hocine AÏt Ahmed, président du FFS (Photo : SIWEL)
Par ailleurs, le parti se dote d’un nouvel organe, le Comité d’éthique, présidé par un ancien premier secrétaire Ali Laskri.

Dans un message aux membres du secrétariat national, Hocine Aït Ahmed a abordé la crise politique en Algérie, et réitéré son appel pour un changement pacifique, tout en condamnant au passage « l’option du coup d’Etat », qui selon lui, « a fait des émules mais n’arrive pas à convaincre au-delà de quelques cercles très limités. »

Analysant la situation, en Libye, Aït-Ahmed condamne à la fois la dictature de Kadhafi et ce qu’il qualifie de « visées impérialistes » de l’Occident. Il dénonce la duplicité de la position d’Alger sur le conflit libyen, qui consiste, selon lui, à apporter un soutien officiel à Tripoli, tout en encourageant l’alignement sur la position française, par le biais de la presse.

A souligner que, dans son message, Aït Ahmed n’a pas réagi à la récente attaque de l’ancien président, Ahmed Bebella, le qualifiant de « plus kabyle qu’algérien. »

asd
SIWEL 11 1440 JUIN 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu